Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature nordique

Le Lagon Noir /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 12 sites + 1 podcast
Appéciation : 3.5/5
✓ 184 visites

Description

Le Lagon Noir

Reykjavik, 1979. Le corps d‘un homme est repêché dans ce qui va devenir le lagon bleu. Il s’agit d’un ingénieur employé à la base américaine de l’aéroport de Keflavik. Dans l’atmosphère de la guerre froide, l’attention de la police s’oriente vers de mystérieux vols effectués entre le Groenland et l’Islande. Les autorités américaines ne sont pas prêtes à coopérer et font même tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher la police islandaise de faire son travail. Dans un climat de tension, conscients des risques qu’ils prennent, Erlendur et Marion Briem poursuivent leur enquête avec l’aide d’une jeune femme noire, officier de la base.

Le jeune inspecteur Erlendur vient d’entrer à la brigade d’enquêtes criminelles, il est curieux, passionné par son métier, soucieux des autres, mais il ne cache pas son opposition à la présence américaine sur le sol islandais.

En parallèle, il travaille sur une vieille affaire non résolue. Une jeune fille disparue sur le chemin de l’école quarante ans plus tôt, à l’époque où la modernité arrivait clandestinement dans l’île, portée par les disques de rock et les jeans venus de la base américaine.

Indridason construit un univers particulier, une atmosphère pénétrante et sans nostalgie, un personnage littéraire de plus en plus complexe, et le roman noir, efficace, est transformé par la littérature.


Métailié, 3 mars 2016
Tags : -
Balade littéraire à partir de : Reykjavik

ISBN 9791022604192
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 critique de la presse en ligne

du 12 mars 2016 😃

Indridasson revient sur le motif des relations compliquées entre son pays et l’Amérique. C’est toujours aussi percutant.

Lire sur le blog

11 critiques de la blogosphère

du 21 août 2016 😃😃

Une nouvelle fois, c’est un coup de maître que ce nouveau polar qui nous étonne et nous démontre une nouvelle fois qu’Arnaldur Indridason a encore beaucoup de choses à nous dire.

Lire sur le blog

du 10 août 2016 😃

Qu’il est agréable de retrouver Erlendur à chaque fois dans un nouveau roman ! Et comme à mon habitude, j’ai tardé à le lire, comme pour attendre le moment idéal.

Lire sur le blog

du 24 mars 2016 😃

La description, nuancée des relations entre islandais et américains est particulièrement intéressante, le roman se lit d’une traite avec le confort habituel mais sans une once de nouveauté pour emporter totalement l’adhésion.

Lire sur le blog

du 22 mars 2016 😃

Le thème de cette occupation américaine est du pain bénit pour Arnaldur Indridason qui a décidé de remonter le temps avec son cher Erlendur, excellent prétexte pour se pencher sur l’histoire récente de l’Islande.

Lire sur le blog

du 21 mars 2016 😃😃

Tout ce qu’on aime chez Indridason. Et très mystérieusement, chez Erlendur.

Lire sur le blog

du 19 mars 2016 😃

Baigné de nostalgie glacée, Le lagon noir poursuit une oeuvre à part, à la fois loin des codes traditionnels du polar et une trame somme toute classique.

Lire sur le blog

du 16 mars 2016 😃😃

Attention, Indridason ne ronronne pas, c’est très bon et comme toujours admirablement écrit que ce soit dans les descriptions des Islandais ou dans le tableau amoureux de la nature tourmentée du pays.

Lire sur le blog

du 14 mars 2016 😃😃

Il y a dans ce nouveau livre tout ce que j’aime chez Indridason. Il ne bouscule pas son lecteur et dépeint tous les facettes du contexte où évolue Erlendur.

Lire sur le blog

du 7 mars 2016 😃😃

J’attends toujours avec impatience une nouvelle enquête d’Erlandur et je dois dire que celle-ci ne m’a pas déçue. Je devrais plutôt dire celles-ci puisqu’il y en a deux.

Lire sur le blog

du 6 mars 2016 😃

Mais que le diable soit de ces éditeurs qui vous traduisent et vous éditent tout dans le désordre, sans compter, pardon Métailié, que relire la première partie du lagon noir aurait quand même été une bonne idée…

Lire sur le blog

du 4 mars 2016 😃😃

Du polar comme on les aime, qui prend son temps (mais pas trop), des enquêteurs humains et à l’écoute, pas de détails sanglants, du psychologique (mais pas trop), rien de trépidant à user les nerfs...

Lire sur le blog

1 podcast

Cercle polar du 4 avril 2016

Cercle Polar #176 : “Le lagon noir” d’Arnaldur Indridason et “Condor” de Caryl Ferey

Site de l'émission

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

11 mars 2016 : Arnaldur Indridason - Le lagon noir - Payot Librairie (connectez-vous à la chaine Youtube PayotLibraire )

Emission Marque - Page http://bit.ly/2b1IEAz.

Achetez vos livres sur le site de la librairie Payot !

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

19 novembre 2016 : Arnaldur Indridason (connectez-vous à la chaine Youtube Ouest-France )

Polar.