Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Récit
  3. > Littérature britannique

Le Fracas du temps / Julian Barnes

< / >

Les indicateurs

Le Fracas du temps, de édité par Mercure de France - Bibliothèque étrangère (Paris) - le 8 avril 2016,
est très apprécié par la blogosphère en vue sur 3 sites .
Tag(s) :  
Cette notice a été consultée par 53 visiteurs.

Description

Le Fracas du temps
Titre original : The noise of time
Traduit de l'anglais par Jean-Pierre Aoustin

Ils venaient toujours vous chercher au milieu de la nuit… Alors il avait dit à Nita qu’il passerait ces heures inévitablement sans sommeil sur le palier, près de l’ascenseur. Il attendrait que la porte s’ouvre, qu’un homme en uniforme hoche la tête en le reconnaissant, que des mains se tendent et se referment sur ses poignets. Il s’empresserait de les accompagner, pour les éloigner de l’appartement, de sa femme et de son enfant.

On a beaucoup critiqué les artistes qui ont choisi de cautionner le régime soviétique, qui ont été des « collabos ». Mais on ne doit pas oublier que Staline les surveillait de près. Vous deviez obéir, sinon… Un trait de plume du tyran suffisait à vous condamner à mort, ainsi, parfois, que toute votre famille, et à faire disparaître votre œuvre. Alors quel choix aviez-vous ?
Dans Le fracas du temps, Julian Barnes explore la vie et l’âme d’un très grand créateur qui s’est débattu dans le chaos de son époque, tout en essayant de ne pas renoncer à son art. Que pouvait-il faire ? Et, en corollaire, qu’est-ce que moi, j’aurais fait ? À ces questions cruciales, il y a peut-être des réponses dans ce roman qui raconte une histoire vraie.

ISBN 9782715242609

3 occurrences sur le web

Bibliobs du 3 mai 2016 😃😃😃

Le livre de Barnes est magnifique et redoutable. Par cette ironie désenchantée qui fait son ton (et cela malgré une traduction paresseuse), il démonte à la fois un système et un homme, qui finit par envier les morts.

Lire sur le blog

L’Express avec Lire du 18 avril 2016 😃

Dans Le Fracas du temps, chaque détail trouve source dans des témoignages directs. Surtout, tout sonne vrai.

Lire sur le blog

Télérama du 6 avril 2016 😃😃😃

Raconter l’individu, la société à laquelle il est confronté, et élever son récit – par sa manière même de le construire – jusqu’au questionnement de la responsabilité de l’artiste face à la tyrannie.

Lire sur le blog