Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature britannique

Le Diable rebat les cartes / Ian Rankin

< / >

Les indicateurs

Le Diable rebat les cartes, de édité par Le Masque le 28 février 2018,
est apprécié par la blogosphère en vue sur 3 sites .
Sélection :
Cette notice a été consultée par 230 visiteurs.

Description

Le Diable rebat les cartes

Il y a des affaires qu’on n’oublie jamais.
40 ans après, John Rebus est toujours hanté par la mort de la belle et volage Maria Turquand, étranglée dans sa chambre d’hôtel alors qu’une rock star et son équipe donnaient une fête déchaînée dans la chambre d’à côté. Le tueur n’a jamais été retrouvé.
Pendant ce temps, le cœur noir d’Edimbourg est toujours à prendre. Un jeune prétendant,
Darryl Christie, semble en bonne position, mais subit une violente agression qui le met sur la touche, l’affaiblit et le rend vulnérable, d’autant plus qu’une enquête sur une affaire de blanchiment d’argent menace sa place de caïd. Quant à Big Ger Cafferty, est-il vraiment hors course ou prenait-il juste son mal en patience avant de trouver le bon moment pour reprendre le contrôle de l’envers de la ville ?
Jeux de pouvoirs, corruption profondes et rivalités amères sont au cœur de cette nouvelle enquête brûlante où Rankin et Rebus sont au meilleur de leur forme.

ISBN 9782702448656

3 occurrences sur le web

Nyctalopes du 15 mars 2018 😃

Le recueil comporte 31 nouvelles, de la jeunesse de ce personnage à son arrivée à la retraite, 31 nouvelles qui nous permettent de mieux le connaître, le comprendre et bien sûr de s’y attacher. Pour ma part, contrat entièrement rempli

Lire sur le blog

Le blog du polar de Velda du 28 février 2018 😃😃

Un roman à l’intrigue complexe, aux personnages finement approfondis, aux ressorts dramatiques redoutables, passionnant de bout en bout. Une lecture obligatoire, en quelque sorte !

Lire sur le blog

Marc Villard (blog) du 16 février 2018

On a connu de précédentes intrigues plus engagées socialement quand Rebus ruait dans les brancards et buvait comme un trou mais là, il est pratiquement au régime. C’est sa nana qui l’oblige. Tout fout le camp.

Lire sur le blog