Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Recueil de nouvelles
  3. > Littérature nord-américaine

Le Coeur sauvage / Robin MacArthur

< / >

Les indicateurs

❤ Coup de coeur de la blogosphère
Le Coeur sauvage, de édité par Albin Michel - Terres d'Amérique - le 3 mai 2017,
est très apprécié par la blogosphère et en vue sur 11 sites + Youtube.
Tag(s) :   
Lieu(x) de l'intrigue : Vermont
Cette notice a été consultée par 767 visiteurs.

Description

Le Coeur sauvage
Titre original : Half wild
Traduit de l'américain par France Camus-Pichon

Bûcherons, fermiers, vieux hippies, jeunes artistes ou adolescentes rebelles, les personnages de ces nouvelles vivent à la frontière de la civilisation et du monde sauvage, dans des endroits reculés du Vermont. Tous cherchent à donner un sens à leur solitude et à leurs rêves, au cœur d’une nature à laquelle ils sont, souvent malgré eux, viscéralement liés. L’eau noire et glacée des lacs, l’odeur des champs en juin, la senteur de la résine, les forêts à perte de vue… Robin MacArthur évoque avec puissance et grâce cet univers à la fois âpre et beau, où se reflète l’âme de ses habitants.

ISBN 9782226322821

11 occurrences sur le web

Lettres exprès du 6 janvier 2018 😃

Les moments choisis par Robin MacArthur, son don pour les dialogues et les descriptions vivantes, font de cette lecture un beau moment, à condition d’aimer le format nouvelles.

Lire sur le blog

Tasha’s books du 16 décembre 2017 😃😃😃

Le coeur sauvage est un recueil bouleversant dont on ressort illuminé, apaisé. Et je me dis que c’était une sacrée bonne idée de soigner ma panne de lecture par des nouvelles, genre que j’adore mais que je fréquente trop peu.

Lire sur le blog

From the avenue du 7 novembre 2017 😃😃😃

J’ai aimé les chutes de ses histoires, ses personnages. De grandes pauses méditatives entre chaque nouvelle. Un très beau recueil d’une grande intensité émotionnelle que j’ai envie d’offrir à ceux que j’aime.

Lire sur le blog

Lire au lit du 26 juillet 2017 😃😃😃

J’ai achevé la lecture de chacun de ces textes dans un état proche des larmes tellement l’émotion est intense, c’est dire à quel point j’ai été saisie par ces portraits magnifiques.

Lire sur le blog

La livrophage du 18 juin 2017 😃😃

Plein de mélancolie, plein de vie pourtant, avec la nouvelle génération qui s’en va mais revient pour une raison ou une autre, toujours un pied, un bout de cœur accrochés là.

Lire sur le blog

D’une berge à l’autre du 16 juin 2017 😃😃😃

J’ai aimé ces personnages qui touchent en plein cœur par leur vie simple, leur lucidité, leur chagrin à fleur de peau. Avec ce premier recueil de nouvelles, Robin MacArthur transforme le coup d’essai en coup de maître.

Lire sur le blog

Cathulu du 14 juin 2017 😃😃

On entre dans ce microcosme avec beaucoup de plaisir, croisant et recroisant d’un texte à l’autre certains personnages qu’on n’oubliera pas de sitôt.

Lire sur le blog

Télérama du 14 juin 2017 😃😃

Juste dans une mélancolie pudique, proche des nouvelles de Tchekhov, dans une tristesse aiguë que n’aurait pas reniée Maupassant.

Lire sur le blog

AmericaPolyphony du 15 mai 2017 😃😃😃

De la haute voltige lo-fi littéraire et musicale. Indispensable.

Lire sur le blog

Lecturissime du 15 mai 2017 😃

De portraits en portraits, l’auteur a réussi à saisir l’âme du lieu et de ses habitants et si elle nous fait découvrir avec tendresse "les femmes de chez elle", elle nous parle surtout de la vie comme elle va, cahin-caha, mais qui vaut, malgré tout, toujours le risque encouru.

Lire sur le blog

Marc Villard (blog) du 18 avril 2017 😃😃

Elle fait passer un sentiment incertain de langueur marqué par la détresse, le temps qui passe et la musique du vent dans les arbres.

Lire sur le blog