Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature nord-américaine

Le Bon Fils / Steve Weddle < / >


Les indicateurs

Le Bon Fils, de édité par Gallmeister - Neonoir - le 3 octobre 2016,
est peu apprécié par la blogosphère et en vue sur 5 sites + Youtube.
Sélection :
Cette notice a été consultée par 57 visiteurs.

Description

Le Bon Fils
Titre original : Country hardball
Traduit de l'américain par Josette Chicheportiche

À vingt-six ans, Roy Allison retrouve la liberté après dix années passées en prison. De retour chez lui, il a la ferme intention de redevenir un type bien. Pas question de replonger. Mais dans cette région à la frontière de l’Arkansas et de la Louisiane, la crise économique a fait des ravages, la guerre a brisé des familles, et le monde qu’il retrouve part à la dérive. Et personne n’a oublié les raisons pour lesquelles Roy s’était retrouvé derrière les barreaux ni ne lui a pardonné ses erreurs. Alors, à quoi sert de se comporter en bon fils dans ce pays en ruine où seul le crime vous donne encore l’impression d’être en vie ?

Roman choral à la construction parfaitement maîtrisée, Le Bon Fils nous offre un portrait aussi sombre que poétique d’une Amérique rurale qui tente de nier son passé et d’échapper vainement à son histoire.

ISBN 9782351781180

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

5 occurrences sur le web

D’une berge à l’autre du 2 janvier 2017

La narration est donc ambitieuse mais elle demande de l’attention. C’est sans doute ce qui à péché me concernant...

Lire sur le blog

The killer inside me du 7 décembre 2016

On ne s’ennuie pas avec Le bon fils parce que c’est joliment écrit et la fin est, il est vrai, un peu plus lumineuse. Mais globalement, côté narration, c’est un peu foutraque.

Lire sur le blog

Encore du noir du 2 novembre 2016

Tout cela est beau, certes, mais c’est aussi bien frustrant.

Lire sur le blog

Mon roman ? Noir et bien serré ! du 2 novembre 2016 😞

Ainsi Le Bon Fils génère davantage de confusion au fur et à mesure de la progression d’une lecture devenant tellement laborieuse qu’elle peut inciter à l’abandon pur et simple du roman.

Lire sur le blog

Nyctalopes du 25 octobre 2016 😃

Il existe néanmoins des fulgurances qui ne font pas du « Bon fils » un roman juste contemplatif même si le plus douloureux, le plus terrible est provoqué par des histoires à la fois tristes et banales.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

7 novembre 2016 : Ma Semaine de Lecture #33 : 3 coups de ♥, 1 déception et 1 énigme !! (connectez-vous à la chaine Youtube IlestBienCeLivre )

Acheter les livres: - Le dragon du Muveran: ...