Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature indienne

Larmes blanches / Hari Kunzru

< / >

Les indicateurs

Larmes blanches, de édité par JC Lattès - Littérature étrangère (Paris. 2013) - le 10 janvier 2018,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 3 sites + Youtube.
Tag(s) :  
Cette notice a été consultée par 62 visiteurs.

Description

Larmes blanches
Titre original : White tears
Traduit de l'anglais par Marie-Hélène Dumas

Carter et Seth, âgés d’une vingtaine d’années, appartiennent a des mondes opposés. Le premier est l’héritier d’une grande fortune américaine, l’autre est un misfit social sans le sou, timide et maladroit. Ils forment un tandem uni par une passion commune, la musique, qu’ils écoutent dans leur studio. Seth, obsédé par le son, enregistre par hasard un chanteur de blues inconnu dans Washington Square. Carter, enthousiasmé par la mélodie, l’envoie sur Internet, prétendant que c’est un disque de blues des années 20, un vinyle perdu depuis longtemps, œuvre d’un musicien obscur, Charlie Shaw.Lorsqu’un vieux collectionneur les contacte pour leur dire que leur faux musicien de blues a réellement existé, Seth accompagné par Leonie, la sœur de Carter, partent dans le Mississipi sur les traces de ce personnage.« Captivant, ce roman élucide l’histoire inique de l’appropriation par les Blancs de la culture noire. » The Washington PostTraduit de l’anglais par Marie-Hélène Dumas

ISBN 9782709658560

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 occurrences sur le web

Libération du 9 mars 2018 😃

Une histoire d’appropriation de personnalité, noyée de blues, par le Britannique Hari Kunzru.

Lire sur le blog

Quelques nuances de noir du 27 janvier 2018 😃😃

C’est un livre qui ravira au plus haut point les fondus de musique, car il parle de ce blues charrié par les eaux boueuses du Mississippi, inventé sur de mauvaises guitares par des Noirs anonymes et pillé d’une façon éhontée par des Blancs en mal d’âme et de frissons.

Lire sur le blog

EmOtionS du 25 janvier 2018 😃

Hari Kunzru est un auteur étonnant, comme l’est son roman noir, Larmes blanches. Un voyage à l’aveugle dans le monde des sons. Un périple par les mots dans l’univers de la musique noire et de ce qu’elle représente réellement.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

12 janvier 2018 : Paul Auster lauréat du prix du livre étranger France Inter/JDD (connectez-vous à la chaine Youtube How does this make ? )

L'écrivain était en lice face à quatre autres auteurs: Louise Erdrich pour "LaRose" (Albin Michel), Hari Kunzru pour "Larmes blanches" (JC Lattès), Maggie Nelson pour "Les Argonautes" (Sous-sol...