Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature francophone

La vocation /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 4 sites
Appéciation : 3.25/5
✓ 21 visites

Description

La vocation

« "Les revues, je les laisse", elle annonce à l’employé de l’émigration. On dirait que c’est une décision qu’elle prend, et non qu’elle en est réduite à cette dernière extrémité. Elle ouvre un des Vogue, en arrache une page, et la glisse, pliée, sous sa manche.

Soudain, elle va vers un garçon splendide dont, dira-t-elle, elle a remarqué les babouches ouvragées, différentes. Une fois près de lui, elle voit qu’il a des cils d’ânesse. Elle ne s’est pas trompée. Elle dépose les cinq Vogue devant les babouches couleur mandarine : "Tiens, c’est pour toi." Ma grand-mère, son coeur battant lui sort du buste. Sur ce quai de l’exode, du malheur et de l’expropriation, ce n’est pas rien de donner quelque chose à un ennemi qui vous a déjà pris l’essentiel. »

Traversant tout le XXe siècle, La Vocation raconte le destin d’une famille d’émigrants arméniens fascinée par l’élégance française. En 1923, Méliné a vingt-deux ans et fuit les persécutions subies par son peuple, une page de Vogue coincée dans sa manche. Elle rêve de mode. Quatre-vingts ans plus tard, sa petite-fille, Sophie, journaliste, est nommée au poste de directrice de la mode à Elle, accomplissant ainsi le destin familial.

Qui fut la plus heureuse des deux ? Méliné, qui cousait elle-même ses robes et admirait les belles dames depuis un banc, boulevard du Montparnasse, à Paris, dans les années 1930, ou Sophie, placée au premier rang des défilés de mode, avec un titre rutilant et du pouvoir ? Et ou est l’élégance tant rêvée, au bout du compte ?


Robert Laffont, 7 janvier 2016
Tags : -  -  - 

ISBN 9782221187692
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

4 critiques de la blogosphère

du 28 février 2016 😃

Même si Sophie Fontanel a su me toucher à plusieurs reprises, mon avis reste mitigé.

Lire sur le blog

du 25 février 2016 😃😃

D’une écriture légère, fraîche, raffinée, elle rend un très bel hommage à sa famille, ses origines, et à l’envie du vrai et du beau que lui ont transmis ces femmes qu’elle a tant aimées.

Lire sur le blog

du 14 février 2016 😃

J’ai découvert un style, un univers ainsi qu’une famille d’origine arménienne très attachante. J’ai également apprécié la critique assez dure du monde de la mode d’aujourd’hui.

Lire sur le blog

du 3 février 2016 😃

Comme un accès au rêve, comme un hymne à l’élégance de se tenir debout et d’avancer. Comme une parole murmurée et indélébile, « sois neuve ».

Lire sur le blog