kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures asiatiques
  4. > Littérature israélienne

La vie en cinquante minutes

que disent les 3 avis scannés sur le web du roman de Benny Barbash traduit par Rosie Pinhas-Delpuech  ?

Page créée le 17/03/2016 - mise à jour le 26/06/2016 à 00:00

Tableau de bord




le fil du web



4ème de couv

Il suffit parfois d’un cheveu… Un long cheveu blond entortillé autour de la bretelle du maillot de corps de son mari. Pour Zahava, c’est l’électrochoc.
Armée d’une imagination galopante et d’une jalousie débridée, la voilà qui vide les placards, analyse chaque indice, formulant les hypothèses les plus folles sur la vie secrète de son mari : et s’il n’avait pas une mais deux maîtresses, l’une turque en burqa, l’autre italienne péroxydée aux orgasmes sonores ? Sans parler de la poule de Rostov…
Entre le cabinet d’un célèbre analyste, l’antre du serrurier arménien et les états d’âme du détective privé, Zahava s’embarque dans une enquête aux péripéties rocambolesques, un tourbillon aussi vertigineux qu’extravagant.

En libérant le délire interprétatif d’une femme prise au piège de la jalousie, et avec un art magistral du détail et de la digression, Benny Barbash signe un roman tout en finesse, un traité du mariage profond et hilarant.

Rarement aura-t-on à ce point exalté les errements de la jalousie dans une veine aussi réaliste et aussi drôle, parfois crue, délicieusement subtile, toujours réjouissante : un antidote merveilleux à toute espèce de jalousie.

ISBN 9782843047367

recherches associées


Carrousel