kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature française

La vie clandestine

Que dit le web du roman de Monica Sabolo ?

Benzine Magazine : Dans La vie clandestine, Monica Sabolo remonte aux origines du mal pour tenter de comprendre sa propre histoire et en parallèle celle du groupe terroriste Action Directe. Un roman sur la question de la transgression, à la fois captivant et bouleversant.
Page créée le 12/07/2022 - mise à jour le 01/11/2022 à 19:45

Tableau de bord




31 occurrences sur le web



4ème de couv


« Je tenais mon sujet. Un groupe de jeunes gens assassinent un père de famille pour des raisons idéologiques. J’allais écrire un truc facile et spectaculaire, rien n’était plus éloigné de moi que cette histoire-là.
Je le croyais vraiment.Je ne savais pas encore que les années Action directe étaient faites de tout ce qui me constitue:le silence, le secret et l’écho de la violence. »
La vie clandestine, c’est d’abord celle de Monica Sabolo, élevée dans un milieu bourgeois, à l’ombre d’un père aux activités occultes, disparu sans un mot d’explication. C’est aussi celle des membres du groupe terroriste d’extrême gauche Action directe, objets d’une enquête romanesque qui va conduire la narratrice à revisiter son propre passé.Comment vivre en ayant commis ou subi l’irréparable ? Que sait-on de ceux que nous croyons connaître ? De l’Italie des Brigades rouges à la France des années 80, où les rêves d’insurrection ont fait place au fric et aux paillettes, La vie clandestine explore avec grâce l’infinie complexité des êtres, la question de la violence et la possibilité du pardon.

ISBN 9782072900426

Recherche associée


Carrousel