Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature nord-américaine

La tristesse des éléphants /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 2 sites
Appéciation : 3.5/5
✓ 83 visites

Description

La tristesse des éléphants

Jenna avait trois ans quand a inexplicablement disparu sa mère Alice, scientifique et grande voyageuse, spécialiste des éléphants et de leurs rituels de deuil. Dix années ont passé, la jeune fille refuse de croire qu’elle ait pu être tout simplement abandonnée. Alors elle rouvre le dossier, déchiffre le journal de bord que tenait sa mère, et recrute deux acolytes pour l’aider dans sa quête : Serenity, voyante extralucide qui se prétend en contact avec l’au-delà ; et Virgil, l’inspecteur passablement alcoolique qui avait suivi – et enterré – l’affaire à l’époque.
Habilement construit et très documenté, La Tristesse des éléphants est un page-turner subtil sur l’amour filial, l’amitié et la perte. Savant dosage de mystery, de romance et de surnaturel, ce nouveau roman de Jodi Picoult captive, émeut et surprend jusqu’à son finale aussi haletant qu’inattendu.


Actes sud, 4 janvier 2017
Tags : -

ISBN 9782330072650
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 critiques de la blogosphère

du 24 mai 2017 😃

Je suis ravie de pouvoir claironner que mon impression était la bonne !

Lire sur le blog

du 26 janvier 2017 😃😃

Jodi Picoult raconte une histoire tristement humaine, une histoire d’amour, de folie, de crime, une histoire très noire mais très belle, avec une fin franchement plus que surprenante, mais je n’en dirai pas plus !

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

4 avril 2017 : Librairies - À Puteaux, les libraires aiment… (connectez-vous à la chaine Youtube Télé Matin )

Voici la sélection de notre libraire de la semaine, Thomas Auxerre : « La daronne » d'Hannelore Cayre, « La tristesse des éléphants » de Jodi Picoult et « Titus ...