Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature francophone

La tête de l’anglaise / Pierre D’Ovidio < / >


Les indicateurs

La tête de l’anglaise, de édité par Jigal - Polar (Paris. 1998) - le 15 septembre 2016,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 5 sites .
Sélection :
Cette notice a été consultée par 88 visiteurs.

Description

La tête de l'anglaise

Très tôt, Joël, garçon taciturne et craintif, a été soumis à l’autorité du Père, une brute expéditive, ancien héros de la Résistance, sous-off’ « efficace » et acharné en Algérie. À sa mort, Joël, un taiseux comme le sont parfois les gens de la campagne, reprend la ferme du Vieux et va se libérer… De sa famille et de tout le reste… Avant de commettre cet horrible crime… Emprisonné et en attente du jugement, il est devenu « le Monstre », celui pour lequel « on  » rétablirait bien la torture et la peine de mort…

ISBN 9791092016857

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

5 occurrences sur le web

Nyctalopes du 18 octobre 2016 😃

Gelé par le ton, gelé par le récit, on recherche une chaleur qui se traduit par une profonde et sincère empathie d’un littérateur pour son personnage qui reste, malgré tout, humain !

Lire sur le blog

jack is back again du 9 octobre 2016 😃😃

L’auteur nous montre aussi que même l’horreur préfère au tout noir et au tout blanc le gris et ses nuances infinies. Un livre âpre, dur, magistralement écrit.

Lire sur le blog

Action-suspens du 27 septembre 2016 😃

Une exploration subtile de l’âme humaine, parfois pleine de méandres, c’est ce que nous offre Pierre d’Ovidio dans ce roman très convaincant.

Lire sur le blog

Le blog de Yv du 25 septembre 2016 😃

Du made in France à ne pas rater, de la belle ouvrage, des personnages qui marquent et restent en mémoire.

Lire sur le blog

Quatre sans quatre du 18 septembre 2016 😃

Un formidable voyage au cœur de la folie sanguinaire, quand toutes les barrières ont cédé, un roman noir dont on ne sort pas indemne mais absolument salutaire !

Lire sur le blog