Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Récit
  3. > Littérature anglo-africaine

La terre qui les sépare /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 5 sites + 3 podcasts
Appéciation : 4.2/5
✓ 108 visites

Description

La terre qui les sépare

En 1990, Hisham Matar a dix-neuf ans lorsque son père, Jaballa Matar, disparaît. Celui-ci, après avoir trouvé refuge en Égypte avec ses proches, est enlevé et emprisonné en Libye pour s’être opposé dès le début au régime de Kadhafi. La famille reçoit quelques lettres, envoyées secrètement, jusqu’à ce que toute correspondance cesse brusquement. Vingt et un ans plus tard, lors de la chute de Kadhafi, en 2011, le peuple prend les prisons d’assaut et libère les détenus. Mais Jaballa Matar est introuvable. A-t-il été exécuté lors du massacre d’Abou Salim qui a fait 1 270 victimes en 1996 ? La détention l’a-t-elle à ce point affaibli qu’il erre quelque part, libre mais privé de souvenirs et d’identité ?
Hisham Matar va mener l’enquête pendant des années, contactant des ONG et des ambassades, relatant l’histoire de cette disparition dans la presse internationale, se rendant à la Chambre des lords en Angleterre, son pays d’adoption, s’adressant aux personnalités les plus inattendues, de Mandela au fils de Kadhafi.
À travers une méditation profonde et universelle sur la condition des fils qui attendent le retour de leurs pères partis au combat, Hisham Matar retrace aussi l’histoire poignante d’un retour au pays, après une absence de plus de trente ans. Il livre également un portrait subtil de la Libye prise dans la tourmente de la dictature et de la révolution, qui synthétise les espoirs déçus du Printemps arabe.


Gallimard, 12 janvier 2017
Tags : -

ISBN 9782070197118
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 critiques de la presse en ligne

du 1er février 2017 😃😃😃

L’auteur libyen rend hommage à son père, opposant à Kadhafi disparu en 1990. Une oeuvre cathartique à la croisée de l’enquête et de l’histoire intime.

Lire sur le blog

du 23 janvier 2017 😃😃

On flotte doucement entre le passé, le présent, le futur.

Lire sur le blog

3 critiques de la blogosphère

du 7 février 2017 😃😃

Hommage à un grand homme, et à un père, et partant à tout un peuple qui a lutté contre un tyran épouvantable, La terre qui les sépare fera sans doute davantage connaître Hisham Matar que ses deux premiers romans...

Lire sur le blog

du 1er février 2017 😃

Le récit de cette quête douloureuse et éprouvante donne La terre qui les sépare, un texte puissant, tout en pudeur et émotion contenue.

Lire sur le blog

du 19 janvier 2017 😃😃😃

Hisham Matar est un fantastique écrivain qui livre ici un récit à la fois émouvant, percutant et poétique.

Lire sur le blog

3 podcasts

Versus-Lire du 21 février 2017

Hisham Matar : "La Terre qui les sépare" - 21.02.2017

Télécharger le fichier mp3 Site de l'émission

La grande table du 20 janvier 2017

Hisham Matar : "Quand on est écrivain, c’est un processus, un engagement, il n’y a pas de but

Télécharger le fichier mp3 Site de l'émission

Boomerang du 20 janvier 2017

Le lauréat Hisham Matar !

Télécharger le fichier mp3 Site de l'émission

Tweets de couv'

La terre qui les sépare de , A. Desarthe . , de Paris10.

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

20 janvier 2017 : Hisham Matar : « Ce livre est un espace pour ma conscience » (connectez-vous à la chaine Youtube Mediapart )

L'auteur de « La terre qui les sépare » (Ed. Gallimard) a accordé un entretien à Cécile Dutheil pour Mediapart et En attendant Nadeau. En voici un extrait vidéo.

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

30 janvier 2017 : Hisham Matar : Le rôle de la littérature (connectez-vous à la chaine Youtube Mediapart )

L'auteur de « La terre qui les sépare » (Ed. Gallimard) a accordé un entretien à Cécile Dutheil pour Mediapart et En attendant Nadeau. En voici un extrait vidéo.