Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature irlandaise

La fin d’une imposture / Kate O’Riordan

< / >

Les indicateurs

La fin d’une imposture, de édité par Joëlle Losfeld - Littérature étrangère (Paris. 2003) - le 11 février 2016,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 3 sites + Youtube.
Tag(s) :  
Cette notice a été consultée par 51 visiteurs.

Description

La fin d'une imposture
Titre original : Penance
Traduit de l'anglais (Irlande) par Laetitia Devaux

La vie de Rosalie et de Luke s’est délitée voici quelques mois après la révélation de l’adultère commis par Luke. Mais l’annonce de la mort de Rob, leur fils, lors d’un voyage en Thaïlande provoque un séisme familial. Les mois qui suivent sont un cauchemar dans lequel Rosalie doit apprendre à composer avec la perte de son fils, un contexte conjugal compliqué et aussi la dépression de Maddie, sa fille. Cette dernière se juge coupable de la mort de son frère mais refuse d’expliquer pourquoi à ses parents. Elle se lie avec un gang de filles particulièrement violentes. Rosalie croit apercevoir le bout du tunnel lorsque, au cours d’une thérapie de groupe, elles font la connaissance de Jed, un jeune homme auquel Maddie s’attache très rapidement, même si cette figure singulière devient de plus en plus angoissante. Ladolescente reprend goût à la vie, alors que le diabolique Jed ne cesse de s’immiscer dans la famille...

ISBN 9782072586408

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 occurrences sur le web

Cinéphile m\’était conté ... du 26 mars 2016 😃

Disons que pour une fois Kate O’Riordan a coupé son whisky avec un peu d’eau. Cela ne rend pas La fin d’une imposture imbuvable, on perd juste un peu le goût de tourbe et l’on ne risque pas l’ivresse littéraire.

Lire sur le blog

Libération du 4 mars 2016 😃

Dans ce roman où il est question d’inceste, d’abandon, et de catholicisme, on découvre que même les plus doux et les plus raisonnables peuvent trouver des réserves de violence et de méchanceté.

Lire sur le blog

Cathulu du 29 février 2016 😃😃😃

Description d’une emprise psychologique, La fin d’une imposture est aussi un récit fertile en rebondissements, angoissant, et qui n’hésite pas à repousser les limites de la bienséance.

Lire sur le blog