Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature francophone

La femme comète /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 2 sites
Not so bad !
✓ 49 visites

Description

La femme comète

Aeroport d’Athenes. Suite à son extradition, un homme d’affaires qui a siphonné les milliards du plan de sauvetage européen doit être jugé pour blanchiment et fraude envers l’État. Andréas, un jeune activiste l’abat de trois balles dans la tête.

Paris. Édouard, jeune diplômé sans emploi qui écrit des poèmes désespérés rejoint chaque soir le pavillon de banlieue décrépide ses parents qu’il méprise. Son père, agent ERDF, et sa mère, à l’agence Pôle Emploi, côtoient la détresse sociale au quotidien. Justine, leur fille, a coupé tout lien et milite « hors du système ». Épuisé par son errance personnelle et la dislocation de leur noyau familial, Édouard, un matin, part aussi, une bombe et ses carnets de poèmes dans son sac à dos.

Nantes. Suite au suicide de sa mère, Rosa perd p ied, passe ses journées à boire et se gaver devant des séries policières.Sa jumelle, sportive qui lâche aussi peu que Rosa se laisse couler, la convainc de l’accompagner à Paris où elle va courir un marathon – subterfuge : elle veut sauver sa soeur de sa dépression et provoquer les retrouvailles avec leur père, célèbre pianiste, inaccessible et éternel absent.
Rien ne semble relier ces personnages, et pourtant…
Dans ce scénario où bat la violence du monde, la poésie ouvre les derniers espaces d’espoir et les pages d’une grande histoire d’amour.

Alexandre Feraga, qui se consacre aujourd’hui à l’écriture, est l’auteur d’un premier
roman très remarqué et adopté par les libraires, Je n’ai pas toujours été un vieux con (Flammarion, 2014).


Fayard, 30 septembre 2015
Tags : -

ISBN 9782213687483
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 critique de la presse en ligne

du 17 octobre 2015

Si ce roman a des airs de feel good book, il est marqué d’une réelle empreinte littéraire, fait la part belle à la poésie, et interroge avec pertinence les violences plurielles de l’époque.

Lire sur le blog

1 critique de la blogosphère

du 13 décembre 2015 😞

Et l’auteur nous convainc d’y croire… D’aucuns resteront perplexes, j’en fais partie…

Lire sur le blog