Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature israélienne

La Vie conjugale / David Vogel < / >


Les indicateurs

La Vie conjugale, de édité par L’Olivier - Replay (Paris) - le 21 mai 2015,
est très apprécié par la blogosphère et en vue sur 1 site .
Lieu : Vienne
Cette notice a été consultée par 33 visiteurs.

Description

La Vie conjugale
Titre original : Ḥayey niyśwʾiym : rwmaʾn Titre original : חיי נישואים : רומאן Titre original : Ḥayey niśwʾiym : rwman Titre original : חיי נשואים : רומן Titre original : Hayê nîśu ̉îm
Traduit de l'hébreu par Michel Eckhard Elial
Postface de Rosie Pinhas-Delpuech

« Et parfois, vous rencontrez quelqu’un pour la première fois et vous sentez instinctivement qu’il est la source du malheur indispensable à votre existence… Et vous êtes lié à cette personne comme son ombre. »

La passion qui unit Rudolf Gurdweil, un écrivain juif sans le sou, et Thea von Takow, une baronne autrichienne désargentée, se transforme après leurs noces en un piège. Thea le trompe, le tourmente, le raille en permanence. Peu importe. Car Gurdweil ne cherche pas à s’évader de cette vie pourtant devenue impossible.

Dans Vienne où plane l’ombre de la catastrophe à venir, le jeune homme traîne son désarroi et son amertume de café en café. La Vie conjugale relève d’un projet littéraire surprenant : celui d’écrire en hébreu un roman européen comme s’il était traduit de l’allemand. Il est l’unique roman publié du vivant de son auteur.

ISBN 9782823607987

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 occurrence sur le web

Télérama du 10 juin 2015 😃😃

A Vienne, un jeune juif errant se fait vampiriser par une baronne déchue... Ce livre limpide et tragique, superbement traduit de l’hébreu, fut le seul publié du vivant de son mystérieux auteur, disparu à Auschwitz.

Lire sur le blog