Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature francophone

La Petite Barbare / Astrid Manfredi

< / >

Les indicateurs

La Petite Barbare, de édité par Belfond le 13 août 2015,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 9 sites + Youtube.
Sélection :
Cette notice a été consultée par 183 visiteurs.

Description

La Petite Barbare

« Moi, monsieur, je suis pleine du bruit assourdissant de vivre. »
En détention on l’appelle la Petite Barbare ; elle a vingt ans et a grandi dans l’abattoir bétonné de la banlieue. L’irréparable, elle l’a commis en détournant les yeux. Elle est belle, elle aime les talons aiguilles et les robes qui brillent, les shots de vodka et les livres pour échapper à l’ennui. Avant, les hommes tombaient comme des mouches et elle avait de l’argent facile.
En prison, elle écrit le parcours d’exclusion et sa rage de survivre. En jetant à la face du monde le récit d’un chaos intérieur et social, elle tente un pas de côté. Comment s’émanciper de la violence sans horizon qui a fait d’elle un monstre ? Comment rêver d’autres rencontres et s’inventer un avenir ?
La Barbare est un bâton de dynamite rentré dans la peau d’une société du néant. Un roman brut et stupéfiant.

Astrid Manfredi a créé le blog de chroniques littéraires Laisse parler les filles. Elle intervient ponctuellement pour le Huffington Post, toujours autour de la littérature. La Petite Barbare est son premier roman.

ISBN 9782714459435

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

9 occurrences sur le web

Book’ing du 16 octobre 2017 😃😃

Un roman intense, dont l’écriture percutante, énergique, exhale une sombre poésie.

Lire sur le blog

Mic Mélo du 23 juillet 2016 😃

C’est assez rude, concis et vif. Certains pourraient être gêner par la langue choisie, qui pourtant, sert très bien le propos. Un premier roman efficace.

Lire sur le blog

Mille et une frasques du 16 octobre 2015 😃😃

Astrid Manfredi ne tombe à aucun moment dans le cliché : elle sait rester incisive et juste tant sur le fond que sur la forme. Bravo !

Lire sur le blog

Le monde de mirontaine du 12 octobre 2015 😃😃

Ce livre est un uppercut, intransitif et déroutant, un rugissement de femme écorchée, rare et bouleversant.

Lire sur le blog

Parfums de livres du 27 septembre 2015 😃😃

Une écriture très "orale", au plus proche du personnage. Le lecture passe d’un moment de grâce à un moment d’une violence soutenue et à peine tolérable. Astrid Manfredi est acide, corrosive, son roman fascinant, dérangeant.

Lire sur le blog

Mots pour mots du 20 septembre 2015 😞

Une bonne plume, ça c’est évident. Mais au service d’une histoire et d’un personnage qui ne m’ont pas convaincue.

Lire sur le blog

Sur la route de Jostein du 10 septembre 2015

C’est peut-être en cela que réside la performance de l’auteur, créer un être détestable, incapable de reconnaissance et de regret. Dans ce cas, le pari est réussi et j’ai profondément détesté ce personnage.

Lire sur le blog

D’une berge à l’autre du 31 août 2015

Pas une déception à proprement parler car je suis toujours ravi de découvrir une jeune auteure qui se lance en prenant des risques et en sortant des sentiers battus, mais pas de quoi s’enthousiasmer totalement non plus selon moi.

Lire sur le blog

L’Express avec Lire du 27 août 2015 😃

Magnifique et troublant, ce premier roman en dit beaucoup plus sur la société actuelle que sur la fabrique des barbares, et signe l’entrée en littérature d’une romancière avec laquelle - parions-le - il faudra compter.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

12 novembre 2015 : Astrid Manfredi et son premier roman "La petite barbare" (connectez-vous à la chaine Youtube La Grande Librairie )

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

31 mai 2016 : Astrid Manfredi et La petite barbare (connectez-vous à la chaine Youtube La Grande Librairie )

Astrid Manfredi publie son premier roman, La petite barbare (Belfond)