Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman

La Grande Eau / Živko Čingo < / >


Les indicateurs

La Grande Eau, édité par Nouvel Attila le 18 février 2016,
est très apprécié par la blogosphère et en vue sur 3 sites + 1 podcast .
Cette notice a été consultée par 43 visiteurs.

Description

La Grande Eau

Deux enfants, Lem et Isaac, vivent dans un orphelinat cerné de murs montant jusqu’au ciel. Ils tentent d’apercevoir à travers un trou du mur la Grande Eau, symbole pour eux de toutes les libertés. Nous sommes au lendemain d’une guerre, dans un établissement régi par quelque dictateur, sans autre espace laissé à l’imaginaire que ce trou, qui canalise espoirs, paroles et prières.

Lem nous raconte ce cauchemar éveillé, frénétiquement, comme s’il n’y avait pas de lendemain, comme si les adultes ne pouvaient les croire, comme si tout était trop irréel pour être vrai. Les enfants rêvent que la Grande Eau se rapproche, absorbe les étoiles, qu’elle les embrasse et les enveloppe comme une mère en recouvrant tout sur son passage. Mais peu à peu, les murs se recouvrent de lettres rouges, le ciel devient de flammes, le vent rouge emporte les étoiles, et la sécheresse menace.

La prose répétitive et incantatoire de Živko Čingo déchire la norme, perce le cœur, et transcende d’une manière hallucinée la malédiction de Lem et d’Isaac.

ISBN 9782371000292

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

4 occurrences sur le web

Le temps des libraires du 24 juin 2016

"La grande eau" de Zivko Cingo par la librairie L’Autre Rive à Toulouse

Télécharger le podcast

Un dernier livre avant la fin du monde du 5 mai 2016 😃😃😃

La prose limpide et torturée de Živko Čingo nous traverse ainsi de part en part pour atteindre ce qu’il y a de plus profond en nous. Le texte est unique en son genre et agrémenté d’illustrations de Giovanna Ranaldi .

Lire sur le blog

Libération du 25 mars 2016 😃

Le roman, critique aiguë du totalitarisme, était depuis tombé dans l’oubli. Le Nouvel Attila prend le relais du premier éditeur, avec la même traductrice, et répare cette injustice

Lire sur le blog

La république des livres du 15 juin 2015 😃😃😃

Quand j’évoque le titre de ce roman unique de Živko Čingo, La Grande eau, j’ai le cœur qui chavire. C’est à cause de ce texte, ou plutôt grâce à lui, que je suis devenue traductrice littéraire.

Lire sur le blog