Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Recueil de nouvelles
  3. > Littérature nord-américaine

La Femme qui pensait être belle / Kenneth Bernard

< / >

Les indicateurs

La Femme qui pensait être belle, de édité par Le tripode le 24 septembre 2015,
est peu apprécié par la blogosphère et en vue sur 2 sites .
Sélection :
Cette notice a été consultée par 28 visiteurs.

Description

La Femme qui pensait être belle
Titre original : The woman who thought she was beautiful
Traduit de l'américain par Sholby

La Femme qui pensait être belle est un recueil de treize nouvelles qui dit le monde avec une telle précision que cela en devient absurde. Prendre le métro, marcher avec sa femme, survivre à la disparition d’un livre prêté, comprendre la métaphysique de la déglutition, s’expliquer pourquoi la civilisation a loupé le coche en misant sur Tarzan plutôt que King Kong, ou encore révéler la supériorité de la note de bas de page : voilà autant de problèmes majeurs auxquels vous trouverez des réponses dans ce livre.

Il y a un ton Kenneth Bernard, quelque chose dans ses textes qui les fait reconnaître entre mille : « Je suis un usager très régulier du métro. Je trouve qu’il s’accorde assez bien avec le côté routinier dans ma vie, et j’accepte ses désagréments sans tiquer. J’arrive parfois à m’asseoir, parfois non ; parfois la climatisation fonctionne, parfois non ; et en général j’arrive à destination à l’heure escomptée. Un esprit alerte y trouve en outre suffisamment matière à distraction. Par exemple avec les publicités, qui forment un fascinant sujet d’étude de notre société. On peut même y pratiquer certains exercices discrets pour se maintenir en forme, comme contracter et relâcher ses fesses. Mais surtout, il y a les gens. » (in Vieux dégoûtant)

ISBN 9782370550569

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 occurrences sur le web

Libération du 25 septembre 2015

Kenneth Bernard est libre et maître en trébuchements.

Lire sur le blog

Un dernier livre avant la fin du monde du 25 septembre 2015

Il apporte des réponses à des questions qu’on ne s’était jamais posé auparavant, mais aussi de nouvelles questions…probablement sans réponse univoque.

Lire sur le blog