Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature francophone

L’homme qui haïssait le bien /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 2 sites + 1 podcast
Appéciation : 3/5
✓ 94 visites

Description

L'homme qui haïssait le bien

Franck Corsa, un psychopathe surintelligent, est enfermé en prison depuis plusieurs mois. Véritable génie de la science, il avait réussi à mettre au point un protocole permettant de déchiffrer le code neural d’un cerveau. En d’autres termes la capacité de lire dans les pensées des gens ! Mais insatiable, machiavélique et complètement dépourvu de morale, Franck Corsa a instrumentalisé ses recherches pour les monnayer auprès des services secrets. Devenu le petit protégé du Ministre de l’intérieur, Corsa a usé et abusé de son statut. Il en a profité pour intimider, tuer et violer en toute impunité. Jusqu’à ce qu’il soit rattrapé et enfin mis en prison. Le jeune Vincent Carat, brillant chercheur également, avait pourvu au succès de Corsa. Mais porté, lui, par un vrai sens de l’éthique, le voici occupant un haut poste au centre de Neuroland où il développe de nouvelles recherches. Peut-on rééduquer un cerveau malade avec une greffe de cellules souches implantées directement dans le cerveau ? C’est l’expérience que tente Carat avec de plus en plus de succès. Toute la communauté scientifique est en émoi. Cette fois-ci, avec une telle découverte, c’est le prix Nobel de sciences qui est en vue. Du fond de sa prison, Franck Corsa se porte volontaire pour être le cobaye des expériences de Vincent. Si cette greffe prend sur lui, n’incarnerait-il pas le meilleur exemple d’une guérison et d’une rédemption possible ? Ainsi le Mal sera aboli. Après l’opération qui est une réussite. Franck se découvre humain et sensible. Jusqu’à un certain point cependant... Profitant d’une audience dans le bureau du juge, Frank retrouve tous ses réflexes grégaires, abat plusieurs personnes et disparaît, se terrant tel un animal. Le voici en fuite avec toutes les polices du pays à ses trousses. Il conçoit la plus terrible des vengeances. Se térpanant lui-même afin d’extraire les cellules souches qu’on lui avait injectées, le voici redevenu un psychopathe prêt à tout, doublé d’une bête fauve. Ceux qui l’ont puni devront payer. En premier lieu sa propre mère, celle qui a enfanté du monstre qu’il est devenu.


Robert Laffont, 20 avril 2017
Tags : -

ISBN 9782221192160
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 critiques de la blogosphère

du 6 mai 2017 😃

Ce nouveau livre, comme le précédent, confronte avec acuité les avancées de la science et les questions éthiques qu’elles posent.

Lire sur le blog

du 1er mai 2017 😃

Un polar plaisant, qui pose des questions de société, et nous permet de nous interroger sur la réintégration possible ou non des criminels les plus violents .

Lire sur le blog

1 podcast

Le livre du jour de Nicolas Carreau du 25 avril 2017

L’homme qui haïssait le bien de Sébastien Bohler

Télécharger le fichier mp3 Site de l'émission

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

16 mars 2013 : Sébastien Bohler : l'apprentissage des enfants et attention volontaire (connectez-vous à la chaine Youtube Ascensionist )

Comme Michel Desmurget, Sébastien Bohler explique que l'attention endogène (ou dirigée) est fondamentale dans l'apprentissage et qu'elle est mise à mal ...

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

27 octobre 2012 : Zététique : Sebastien Bohler : Pourquoi notre cerveau trouve que c'était mieux avant (connectez-vous à la chaine Youtube Instant Sceptique )

Les "circuits de la récompense" de nos cerveaux. Sébastien Bohler est diplômé de l'École Polytechnique en 1995, options physique subatomique et biologie.