Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Littérature francophone

L’hirondelle rouge /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 2 sites
Appéciation : 3/5
✓ 38 visites

Description

L'hirondelle rouge

À présent qu’ils ont franchi le seuil, j’imagine ce vieil homme et cette vieille femme se retrouvant au fond du grand Jardin, délivrés de leur longue fatigue, oublieux de la laideur de leur nudité, gourmands de pêches, de poires et de melons, près de l’arbre à désir, à savoir et à poèmes. Mon père et ma mère veillant sur les fruits profonds de la nuit, avec des rires et des baisers, de toute leur enfance restée vive, ébouriffant la cendre, leur amour à tout jamais ayant le dernier mot. Dans cette Hirondelle rouge, dont le titre fait écho aux toiles oniriques de Joan Miró (L’Hirondelle éblouie par l’éclat de la prunelle rouge), Jean-Michel Maulpoix évoque avec beaucoup de pudeur ses parents disparus. En des tableaux très courts, il dresse d’eux des portraits fragmentaires et intimes. Comment continuer à vivre et à écrire, telles sont les questions que pose le fils et que tente de résoudre le poète. « Qu’opposer d’autre à la nuit que la phrase muette du désir ? » Avec une prose… Lire la suite
À présent qu’ils ont franchi le seuil, j’imagine ce vieil homme et cette vieille femme se retrouvant au fond du grand Jardin, délivrés de leur longue fatigue, oublieux de la laideur de leur nudité, gourmands de pêches, de poires et de melons, près de l’arbre à désir, à savoir et à poèmes. Mon père et ma mère veillant sur les fruits profonds de la nuit, avec des rires et des baisers, de toute leur enfance restée vive, ébouriffant la cendre, leur amour à tout jamais ayant le dernier mot. Dans cette Hirondelle rouge, dont le titre fait écho aux toiles oniriques de Joan Miró (L’Hirondelle éblouie par l’éclat de la prunelle rouge), Jean-Michel Maulpoix évoque avec beaucoup de pudeur ses parents disparus. En des tableaux très courts, il dresse d’eux des portraits fragmentaires et intimes. Comment continuer à vivre et à écrire, telles sont les questions que pose le fils et que tente de résoudre le poète. « Qu’opposer d’autre à la nuit que la phrase muette du désir ? » Avec une prose poétique inimitable, Jean-Michel Maulpoix livre un récit qui tient autant du tombeau que de l’autobiographie, où l’écriture, la vie et la mort sont étroitement mêlées.


Mercure de France, 9 février 2017
Tags :

ISBN 9782715245006
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 critiques de la blogosphère

du 11 avril 2017 😃

Encore une fois, Maulpoix, qui s’est toujours autant méfié des variations sur un thème que des systèmes philo-poétiques, écrit en réaction.

Lire sur le blog

du 13 mars 2017 😃

L’hirondelle rouge est porté par la belle écriture économe et pudique de Jean-Michel Maulpoix, par une langue claire et précise qui frappe toujours juste en serrant au plus près les réalités familières.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

9 avril 2017 : Une Vie, une œuvre : Paul Valéry, sans faux-col (1871-1945) (connectez-vous à la chaine Youtube Rien ne veut rien dire )

Par Christine Lecerf et Jean-Claude Loiseau. Émission diffusée pour la première fois sur France Culture le 12.12.2010. Paul Valéry est né à Sète, ville qu'il ...

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

29 mai 2017 : Une Vie, une œuvre : Rainer Maria Rilke, l'Ouvert et la métamorphose (1875-1926) (connectez-vous à la chaine Youtube Rien ne veut rien dire )

Par Fabrice Midal et Céline Ters. Émission diffusée pour la première fois sur France Culture le 02.05.2009. « Quand j'eus commencé de causer avec lui, il me ...