kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures asiatiques
  4. > Littérature japonaise

L’été de la sorcière

que disent les 3 avis scannés sur le web du roman de Kaho Nashiki traduit par Deborah Piérret Watanabe  ?

Cathulu : Grâce à une écriture en apparence simple, mais pas simpliste, des personnages aux caractères bien moins lisses qu’il n’y paraît à première vue, l’autrice réussit un tour de force : évoquer des thèmes puissants tout en apaisant ses lecteurs.trices.
Page créée le 01/07/2021 - mise à jour le 30/03/2022 à 15:57

Tableau de bord



3 occurrences sur le web



4ème de couv


La grand-mère de Mai mène une vie solide et calme dans la montagne au milieu des chênes et des noisetiers. Mai, 13 ans, ne veut plus retourner en cours, oppressée par l’angoisse et la souffrance intérieure, a été envoyée auprès d’elle pour se reposer. Cette grand-mère un peu sorcière va lui transmettre les secrets des plantes qui guérissent et les gestes bien ordonnés qui permettent de conjurer les émotions qui nous étreignent.
Ce n’est pas le paradis, même si la lumière y est si limpide, car la mort habite la vie et, en nous, se débattent des ombres comme la colère, le dégoût, la tristesse. Mais auprès de sa grand-mère, Mai apprendra à laisser derrière elle son mal-être pour faire confiance aux forces de la vie, et aussi aux petits miracles tout simples qui nous guident vers la lumière.

ISBN 9782809715224

Recherches associées


Carrousel