kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature française

L’embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard

que disent les 11 avis scannés sur le web du roman de Isabelle Duquesnoy  ?

Hop ! sous la couette : Il aura fallu dix ans à Isabelle Duquesnoy pour mettre un point final à son manuscrit. Son sujet, elle le maîtrise sur le bout des doigts, et ça se sent. Une histoire revigorante, édifiante. Un fabuleux roman anti-grisaille.
Page créée le 30/07/2017 - mise à jour le 09/05/2019 à 07:37

Tableau de bord



11 occurrences sur le web



4ème de couv


« Pute borgnesse ! » Victor Renard n’eut jamais de chance avec les femmes. À commencer par sa mère, l’épouvantable Pâqueline, qui lui reprochait d’être venu au monde en étranglant son frère jumeau de son cordon ombilical. Puis ce fut Angélique, la prostituée, qui se moquait des déclarations enflammées de Victor et de sa difformité, comme de sa « demi-molle ». Victor échappe pourtant à sa condition misérable : il devient embaumeur. Avec les cadavres, au moins, le voilà reconnu. Et en ces temps troublés, quelle meilleure situation ? Les morts, après la Révolution, ne manquent pas dans Paris… Mais le sort le rattrape et l’épingle, comme le papillon sur l’étaloir. Face à ses juges et à la menace de la guillotine, Victor révèle tout : ses penchants amoureux, les pratiques millénaires de la médecine des morts, le commerce des organes et les secrets de sa fortune. Où l’on découvrira que certains tableaux de nos musées sont peints avec le sang des rois de France… Auteur d’ouvrages historiques, Isabelle Duquesnoy a consacré dix ans de sa vie à ce roman, sans se soucier de savoir s’il serait publié. Elle a fait de cette obsession son chef-d’oeuvre.

ISBN 9782732483542

Recherches associées


Carrousel