Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature latino-américaine

L’échange /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 6 sites
Ils aiment 😃
✓ 60 visites

Description

L'échange

À la sortie d’un bar, une jeune femme menace un inconnu puis retourne son revolver contre elle-même et se suicide, ça ne regarde pas la police. “Tout au plus un épisode confus. Sans danger pour les tiers.”
Mais Guyot, le journaliste, s’obstine. Il veut comprendre. Il consulte des archives. Il lit les cahiers de la victime. Il cherche. Il ne voit pas les signaux d’alarme.
Parfois, il vaut mieux laisser tomber. L’importance du passé est surestimée. Si les gens restaient tranquilles, tout irait mieux.
Les voix se multiplient. Beaucoup de coups de fil. Entre les mots, du silence. Des menaces avérées. Des crimes. L’atmosphère est opaque, l’air raréfié.
La mécanique de la violence est encore bien huilée ; les anciens maîtres du pouvoir policier des années 80 ont du mal à prendre leur retraite et veulent aussi parler de leurs sentiments.
Dans une prose concise et d’une densité extraordinaire, l’auteur de L’Autobus écrit un roman politique et métaphysique très noir, et montre les remous des âmes perverses et les alliances troubles des pouvoirs institués. Magnifique et glaçant.


Métailié, 25 août 2016
Tags : - -

ISBN 9791022601412
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 critique de la presse en ligne

du 15 décembre 2016 😃

Histoires morcelées, voix fragmentées, vies fragilisées, êtres à la dérive : par la grâce d’une écriture économe et juste, Eugenia Almeida poursuit son chemin littéraire dans la hantise de ce souvenir pas si lointain où l’Argentine vivait ses heures les plus noires.

Lire sur le blog

5 critiques de la blogosphère

du 8 novembre 2016 😃

Dans un style sec, bref, elliptique, haché, souvent haletant, Eugenia Almeida nous communique son angoisse, sa peur, sa colère, son désespoir.

Lire sur le blog

du 13 octobre 2016 😃😃

On ne peut jamais être sûr de rien, et l’écriture incisive génère une sorte d’angoisse fébrile, une appréhension sourde ; quel talent !

Lire sur le blog

du 23 septembre 2016 😃

L’ambition de l’auteure était de traduire les complicités cachées qui perdurent bien après que les tyrans soient tombés, pour transcrire l’angoisse qui en résulte.

Lire sur le blog

du 21 septembre 2016 😃

Si L’échange d’Eugenia Almeida était un film, il serait d’évidence tourné en noir et blanc, dans un style expressionniste, avec des ombres surdimensionnées se dressant à chaque coin de rue du vieux Buenos Aires.

Lire sur le blog

du 4 septembre 2016 😃

La narration habilement construite permet de maintenir l’enquêteur dans un labyrinthe, tout en dévoilant au lecteur, en une peinture sombre et puissante, les séquelles du terrorisme d’état de la dictature...

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

18 octobre 2012 : Eugenia Almeida - L'autobus (connectez-vous à la chaine Youtube librairie mollat )

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

26 juillet 2015 : Otra trama - Recibimos a Eugenia Almeida - 25-07-15 (connectez-vous à la chaine Youtube TV Pública Argentina )