Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature sud-africaine

L’amour a le goût des fraises /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 1 site
Ils aiment 😃
✓ 12 visites

Description

L'amour a le goût des fraises

L’annonce de la mort brutale, dans la force de l’âge, du peintre Ivor Woodall sème la consternation parmi ceux qui fréquentaient son cours de dessin.
Françoise, une jeune Rwandaise réfugiée au Cap, était modèle pour arrondir ses fins de mois. Elle découvre avec inquiétude la nécrologie – accompagnée d’une invitation à une exposition posthume où figure son propre portrait par Ivor – dans un bus la ramenant de Lubumbashi. Elle y était partie en catastrophe sur les traces de sa jeune sœur, la plantureuse et imprévisible Doudou, dix-sept ans, qui tentait de vendre au Congo la voiture volée quelques mois auparavant… à Ivor Woodall. La sage Françoise, l’aînée, essaie tant bien que mal de préserver le fragile équilibre que les deux jeunes filles ont retrouvé en arrivant en Afrique du Sud, après des mois d’errance. De mère tutsie, elles avaient fui le Rwanda au moment du génocide, après le remariage de leur père avec une Hutue.
Stella, elle, était élève du cours de dessin depuis peu de temps. La perte d’Ivor la plonge pourtant dans un profond désarroi, elle qui était tombée par hasard sur l’atelier du peintre parce que s’en échappaient les paroles d’une chanson de Miriam Makeba. L’amour a le goût des fraises, elle ne cessait de l’écouter avec sa mère, dont elle ne parvient pas à surmonter la mort récente.
Rosamund Haden, explorant le passé de ses deux protagonistes et de leur entourage – la jeunesse du Cap –, livre de magnifiques portraits de femmes, mais tient aussi son lecteur en haleine. Semant les indices au fil d’une narration diaboliquement construite, elle le conduit à un dénouement qui lève le voile de manière plutôt inattendue sur une bien soudaine disparition.


Sabine Wespieser, 6 mai 2016
Tags : -  - 

ISBN 9782848052045
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 critique de la blogosphère

du 7 juin 2016 😃

Aussi différentes l’une de l’autre qu’émouvantes, Françoise et Stella nous transportent en Afrique du Sud, Miriam Makeba en fond sonore, le tout servi par l’écriture sensible de Rosamund Haden.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

8 novembre 2016 : Diane Meur, auteure et traductrice (connectez-vous à la chaine Youtube Festival VoVf )