kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures nord-américaines
  4. > Littérature américaine

L’Enfant de la prochaine aurore

que disent les 20 avis scannés sur le web du roman de Louise Erdrich traduit par Isabelle Reinharez  ?

Le Monde : L’avenir va mal, et les femmes en souffrent le plus. Mais l’écrivaine amérindienne sait se jouer du genre dystopique.
Page créée le 02/01/2021 - mise à jour le 19/07/2021 à 16:45

Tableau de bord




le fil du web



4ème de couv

Notre monde touche à sa fin. Dans le sillage d’une apocalypse biologique, l’évolution des espèces s’est brutalement arrêtée, et les États-Unis sont désormais sous la coupe d’un gouvernement religieux et totalitaire qui impose aux femmes enceintes de se signaler. C’est dans ce contexte que Cedar Hawk Songmaker, une jeune Indienne adoptée à la naissance par un couple de Blancs de Minneapolis, apprend qu’elle attend un enfant. Déterminée à protéger son bébé coûte que coûte, elle se lance dans une fuite éperdue, espérant trouver un lieu sûr où se réfugier.

Renouvelant de manière saisissante l’univers de l’auteure de LaRose et Dans le silence du vent, le nouveau roman de Louise Erdrich nous entraîne bien au-delà de la fiction, dans un futur effrayant où les notions de liberté et de procréation sont des armes politiques. En écho à La Servante écarlate de Margaret Atwood, ce récit aux allures de fable orwellienne nous rappelle la puissance de l’imagination, clé d’interprétation d’un réel qui nous dépasse.

ISBN 9782226438904

recherches associées


Carrousel