Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature britannique

Je vous aimais, terriblement /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 2 sites
Appéciation : 4.5/5
✓ 95 visites

Description

Je vous aimais, terriblement

Londres, 1965. Hannah Gavron semble avoir tout pour elle. Une vie libre, deux enfants, des amis proches, des parents aimants, une carrière universitaire prometteuse et un livre sur le point d’être publié, L’Épouse captive, incursion féministe dans le monde des femmes au foyer. Quelques jours avant Noël, elle dépose son plus jeune fils, Jeremy, âgé de quatre ans, à l’école, rejoint l’appartement d’un ami dans le nord de Londres, calfeutre les portes et les fenêtres et ouvre le gaz. Elle ...avait vingt-neuf ans. Durant toute son enfance et son adolescence, Jeremy ne connaît rien de la fin tragique de sa mère. Après avoir découvert presque par hasard la dernière note écrite de sa main : « Dites aux enfants que je les aimais, terriblement », il entreprend d’affronter ce passé traumatique. Qui était cette femme, sa mère, et pourquoi a-t-elle commis cet acte incompréhensible ? Quarante ans plus tard, Jeremy assemble patiemment les pièces du puzzle. Enquêteur tenace et passionné, il découvre des lettres, des journaux, des photos qui vont petit à petit restituer le portrait d’une jeune femme talentueuse libre et complexe, essayant de faire sa place dans un monde d’hommes. Dans une prose délicate et hypnotique, il nous offre un livre palpitant, qui prend littéralement au coeur.


Sonatine, 16 février 2017
Tags : -  -  - 
Balade littéraire à partir de : Londres

ISBN 9782355845611
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 critiques de la blogosphère

du 21 février 2017 😃😃😃

Sur un sujet difficile, « Je vous aimais, terriblement » est un ouvrage qui arrive à conjuguer suspense et profondeur psychologique, et à dessiner un très beau portrait de femme. Une réussite.

Lire sur le blog

du 13 février 2017 😃😃

Toujours est-il qu’on sort de ce livre avec la sensation d’avoir lu à la fois un magnifique portrait de femme, un hommage bouleversant à une mère qui n’est plus tout à fait une inconnue.

Lire sur le blog