Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature nord-américaine

Je m’appelle Lucy Barton /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 7 sites
Appéciation : 3.71/5
✓ 303 visites

Description

Je m'appelle Lucy Barton

Hospitalisée à la suite d’une opération, Lucy Barton reçoit la visite impromptue de sa mère, avec laquelle elle avait perdu tout contact. Tandis que celle-ci se perd en commérages, convoquant les fantômes du passé, Lucy se trouve plongée dans les souvenirs de son enfance dans une petite ville de l’Illinois – la pauvreté extrême, honteuse, la rudesse de son père, et finalement son départ pour New York, qui l’a définitivement isolée des siens. Peu à peu, Lucy est amenée à évoquer son propre mariage, ses deux filles, et ses débuts de romancière dans le New York des années 1980. Une vie entière se déploie à travers le récit lucide et pétri d’humanité de Lucy, tout en éclairant la relation entre une mère et sa fille, faite d’incompréhension, d’incommunicabilité, mais aussi d’une entente profonde.
Salué comme un chef-d’oeuvre par la critique littéraire aux États-Unis, Je m’appelle Lucy Barton est un grand roman contemporain sur la solitude, le désir et l’amour.


Fayard, 20 août 2017
Tags : - -  - 

ISBN 9782213701356
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

7 critiques de la blogosphère

du 22 septembre 2017 😃

Je m’appelle Lucy Barton n’est pas le roman le plus enthousiasmant de cette rentrée littéraire, mais il dévoile une belle histoire, sans happy end, loin des clichés.

Lire sur le blog

du 12 septembre 2017 😃😃

Je m’appelle Lucy Barton est le superbe portrait d’une femme qui, complexée par son origine sociale, a longtemps cherché sa place et qui apaisée notamment par à l’écriture se réapproprie sa propre vie.

Lire sur le blog

du 10 septembre 2017 😃😃

C’est un très beau roman sur les blessures de l’enfance et sur les relations mère-fille. L’écriture est empreinte de douceur et de d’une grande délicatesse.Sans comparaison avec le texte original il est difficile juger la traduction mais elle sonne très juste.

Lire sur le blog

du 9 septembre 2017 😃

« Je m’appelle Lucy Barton », c’est l’écho d’une vie qui par ricochet nous renvoie à la nôtre et à laquelle la plume de l’auteur donne un relief tout particulier.

Lire sur le blog

du 4 septembre 2017 😃😃😃

Un moment rare de lecture , délicat, que le lecteur n’est pas prêt d’oublier.

Lire sur le blog

du 22 août 2017 😃😃

Un magnifique portrait de femme par l’auteur d’Olive Kitteridge.

Lire sur le blog

du 30 juin 2017 😃

J’aime alterner les gros pavés fourmillant de détails, avec une construction assez classique, les "feel good", parenthèses à la dureté du quotidien et les romans qui me surprennent, me déroutent, me bousculent.

Lire sur le blog
Insérer cette revue du web sur votre blog grâce au code suivant

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

16 octobre 2014 : Olive Kitteridge - Frances McDormand over Olive Kitteridge (connectez-vous à la chaine Youtube HBO Nederland )

Olive Kitteridge kijk je bij HBO. http://www.itshbo.nl/series/olive-kitteridge/seizoen-1.

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

15 août 2011 : Interview with David Oshinsky (connectez-vous à la chaine Youtube Joan Neuberger )

Prof Oshinsky discusses his book, Furman v Georgia and the Death Penalty in Modern America.