kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures nord-américaines
  4. > Littérature américaine

Je m’appelle Lucy Barton : que dit le web du roman de Elizabeth Strout ?

Page créée le 30/06/2017 - mise à jour : 10/08/2020 à 21:45


L'appréciation est bonne sur le web littéraire.
Les internautes trouvent ce livre : #magnifique #original #subtil #superbe #complexe #doux #renversant #enthousiasmant.

Meelly lit : Je m’appelle Lucy Barton est le superbe portrait d’une femme qui, complexée par son origine sociale, a longtemps cherché sa place et qui apaisée notamment par à l’écriture se réapproprie sa propre vie.

Tableau de bord




8 occurrences sur le web



4ème de couv


Hospitalisée à la suite d’une opération, Lucy Barton reçoit la visite impromptue de sa mère, avec laquelle elle avait perdu tout contact. Tandis que celle-ci se perd en commérages, convoquant les fantômes du passé, Lucy se trouve plongée dans les souvenirs de son enfance dans une petite ville de l’Illinois – la pauvreté extrême, honteuse, la rudesse de son père, et finalement son départ pour New York, qui l’a définitivement isolée des siens. Peu à peu, Lucy est amenée à évoquer son propre mariage, ses deux filles, et ses débuts de romancière dans le New York des années 1980. Une vie entière se déploie à travers le récit lucide et pétri d’humanité de Lucy, tout en éclairant la relation entre une mère et sa fille, faite d’incompréhension, d’incommunicabilité, mais aussi d’une entente profonde.
Salué comme un chef-d’oeuvre par la critique littéraire aux États-Unis, Je m’appelle Lucy Barton est un grand roman contemporain sur la solitude, le désir et l’amour.

ISBN 9782213701356

Recherches associées


Carrousel