kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature française

Il suffit de traverser la rue

que disent les 4 avis scannés sur le web du roman de Eric Faye  ?

Télérama : L’ensemble, a priori peu guilleret, tient par le style incomparable de l’expérimenté Éric Faye (c’est son douzième roman), qui puise à toutes ses ressources pour proposer une galerie de personnages si bien observés, aux patronymes que Jouhandeau n’aurait pas reniés.
Page créée le 11/12/2022 - mise à jour le 25/01/2023 à 11:31

Tableau de bord




le fil du web



4ème de couv

Années 2010, un journaliste vit de l’intérieur les convulsions de l’entreprise de presse pour laquelle il travaille depuis un certain temps : rachat, brutalité managériale, obsession du profit envers et contre tout... À l’occasion d’un plan de départs volontaires, il prend ses cliques et ses claques en saisissant au vol une opportunité de reconversion professionnelle. Mais, dans les méandres des organismes de formation qui sont un business à part entière, rien ne va se passer comme prévu, sous le regard de l’ex-homme d’information qui est aussi poète à ses heures perdues.
Au fil de ce roman, Eric Faye brosse le tableau d’une classe moyenne incapable de résister à l’offensive néo-libérale et de se mobiliser lorsqu’elle est attaquée.
Né en 1963, Éric Faye, ancien journaliste, est l’auteur de romans, nouvelles, récits de voyages et essais. Son recueil de nouvelles fantastiques, Je suis le gardien du phare (José Corti, 1997), a été couronné du prix des Deux-Magots. Il a été lauréat du Grand Prix du roman de l’Académie française pour Nagasaki, paru en 2010 et traduit dans une vingtaine de langues. Il suffit de traverser la rue est son douzième roman.

ISBN 9782021472783

recherches associées


Carrousel