Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature francophone

Il reste la poussière /

Facebook

Les indicateurs

❤ Coup de coeur de la blogosphère
✓ En vue sur 21 sites + 2 podcasts
Appéciation : 4.29/5
✓ 643 visites

Description

Il reste la poussière

Patagonie. Dans la steppe balayée de vents glacés, un tout petit garçon est poursuivi par trois cavaliers. Rattrapé, lancé de l’un à l’autre dans une course folle, il est jeté dans un buisson d’épineux.

Cet enfant, c’est Rafael, et les bourreaux sont ses frères aînés. Leur mère ne dit rien, murée dans un silence hostile depuis cette terrible nuit où leur ivrogne de père l’a frappée une fois de trop. Elle mène ses fils et son élevage d’une main inflexible, écrasant ses garçons de son indifférence. Alors, incroyablement seul, Rafael se réfugie auprès de son cheval et de son chien.

Dans ce monde qui meurt, où les petits élevages sont remplacés par d’immenses domaines, l’espoir semble hors de portée. Et pourtant, un jour, quelque chose va changer. Rafael parviendra-t-il à desserrer l’étau de terreur et de violence qui l’enchaîne à cette famille ?


Denoël, 25 janvier 2016
Tags : - -  -  -  -  - 
Balade littéraire à partir de : Patagonie

ISBN 9782207132562
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 critiques de la presse en ligne

du 2 avril 2016 😃😃

Au-delà du suspense de ce roman noir psychologique, c’est bien le style, tout en longues phrases chaloupées, qui emporte. Sandrine Collette enfonce le clou, retourne sa plume dans la plaie.

Lire sur le blog

du 27 janvier 2016 😃😃

L’écriture de ce roman de nature writing est tantôt exaltée, tantôt froidement descriptive, mais en dépit de la rudesse qui domine, la romancière fait du jeune Rafael un héros solaire.

Lire sur le blog

19 critiques de la blogosphère

du 24 novembre 2016 😃😃

Tout à la fois récit d’initiation et drame familial Il reste la poussière est également une étonnant roman d’atmosphère que la plume de l’auteur parvient à dépeindre avec des descriptions saisissantes...

Lire sur le blog

du 26 juillet 2016 😃😃

Je suis sortie de cette lecture, comment dire, assez essorée par tant de violence et de dureté, mais captivée aussi par le talent de l’auteure à rendre une atmosphère plausible.

Lire sur le blog

du 29 mai 2016 😃😃

Etonnant exploit que celui de ce roman qui est un huis-clos se déroulant dans un espace infini.

Lire sur le blog

du 14 mai 2016 😃😃😃

Il reste de la poussière, c’est un roman social, un roman familial, une histoire sur la nature dans ce qu’elle a de plus aride et austère à offrir. C’est un peu Zola dans la pampa, et c’est superbe.

Lire sur le blog

du 24 avril 2016 😃😃😃

Roman noir, western, ce livre m’a fait penser à « Avaler du sable » d’Antonio Xerxenesky, aridité, sable, vent… et à Faulkner pour la misère, la violence, le désespoir.

Lire sur le blog

du 28 mars 2016 😃😃😃

Si Un vent de cendres m’avait un peu laissée sur ma faim, son quatrième roman tient toute ses promesses et prouve que Sandrine Collette a toute sa place dans l’univers du roman noir !

Lire sur le blog

du 24 mars 2016 😃😃

Le rythme est lent mais sans jamais provoquer l’ennui. La nature est sublimement décrite dans ce roman d’ambiance au titre et à la couverture très bien choisies.

Lire sur le blog

du 26 février 2016 😃😃

Avant d’écrire des intrigues glaçantes, Sandrine Collette s’occupa de chevaux et retapa des maisons dans le Morvan. Cela vous forge le caractère. [...] Du coup, ses récits froids comme la lame possèdent une étrange poésie.

Lire sur le blog

du 17 février 2016 😃😃😃

Une vie aussi aride que la steppe, entre travail, humiliations quotidiennes et violence. Une vie qui va basculer le jour où le petit va revenir avec une sacoche qui va bouleverser cet équilibre instable.

Lire sur le blog

du 16 février 2016 😃😃

Sandrine Collette excelle autant dans ses descriptions des animaux que dans celles des sentiments humains et surtout, dans l’exercice difficile qui consiste à faire saisir les non-dits qui régissent les relations de ses personnages.

Lire sur le blog

du 9 février 2016 😃😃

Vraiment bien vu, ce roman entre le noir et le western, étouffant, suffocant, ne vous lâchera pas.

Lire sur le blog

du 8 février 2016 😃😃

L’auteure sait à chaque fois créer une ambiance différente tout en reprenant le même thème en toile de fond.

Lire sur le blog

du 2 février 2016 😃😃😃

Ce livre français est publié chez Denoël, mais il aurait parfaitement sa place chez Gallmeister, avec les plus grands romans américains Nature Writing ou aux côtés d’un Ron Rash par exemple.

Lire sur le blog

du 2 février 2016 😃

Ses fans pourront peut-être regretter une certaine lenteur, un enfermement dans cet immense espace sauvage mais ce livre confirme que Sandrine Collette peut encore et toujours nous surprendre.

Lire sur le blog

du 30 janvier 2016 😃😃😃

Si vous ne connaissez pas la plume de Sandrine Collette, je vous invite prestement à rectifier le tir et vous plonger dans les univers si singuliers qu’elle seule est capable de dépeindre.

Lire sur le blog

du 25 janvier 2016 😃😃😃

Transportées dans cette trame grégaire, les problématiques relationnelles mis en avant dans ce cadre évoluant au XIXème siècle, expriment le lien mère-fils jonché de frustrations, de non-dits.

Lire sur le blog

du 22 janvier 2016 😃😃😃

Un roman choral où la nature tient le premier rôle, sans âge tant il est universel. Une réussite impressionnante.

Lire sur le blog

du 21 janvier 2016 😃

Un bon moment de lecture, superbement écrit , une histoire rude qui met en exergue les relations familiales.

Lire sur le blog

du 14 janvier 2016 😃😃

Des chapitres courts qui alternent entre les différents personnages, la psychologie de chacun est creusée à la perfection

Lire sur le blog

2 podcasts

C’est à lire du 31 janvier 2016

C'est à lire : "Il reste la poussière" de Sandrine Collette

Télécharger le fichier mp3 Site de l'émission

Cercle polar du 23 janvier 2016

Cercle Polar #172 : “Il reste la poussière” de Sandrine Collette et “Plateau” de Franck Bouysse

Télécharger le fichier mp3 Site de l'émission

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

12 janvier 2016 : Sandrine Collette - Il reste la poussière (connectez-vous à la chaine Youtube librairie mollat )

Sandrine Collette vous présente son ouvrage "Il reste la poussière" aux éditions Denoël. Retrouvez le livre ...

Achetez vos livres sur le site de la librairie Mollat !

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

8 juillet 2016 : Il reste la poussière de Sandrine Collette ed. Denoël (connectez-vous à la chaine Youtube Les rats de bibliothèque )

Coucou les amis ! Comment allez-vous ? Pour débuter cet été, et encourager le soleil a rester avec nous, je vous propose mon avis sur un roman noir à ...