Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman historique
  3. > Littérature francophone

Il est des morts qu’il faut qu’on tue /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 2 sites
Appéciation : 3.5/5
✓ 64 visites

Description

Il est des morts qu'il faut qu'on tue

En ce temps-là, Paris est une guerre civile.
En ce temps-là, on invente le terme « racisme », l’expression « socialisme national » et le slogan « La France aux Français ». Les scandales fleurissent. Les attentats anarchistes se multiplient. Les nationalistes préparent un coup d’État. La République vacille. Bientôt, l’affaire Dreyfus cristallisera toutes les passions. Romain Delorme est jeune et audacieux. Son mentor, l’ex-préfet de police Andrieux, un deus ex machina proche de Clemenceau, a fait de lui son agent au coeur du mouvement antisémite.

Romain est devenu l’ami du marquis de Morès, redoutable duelliste, de ses gardes du corps, les terribles bouchers de La Villette, de Jules Guérin – dont le journal L’Antijuif et l’épisode du Fort Chabrol immortaliseront le nom –, et d’Édouard Drumont, l’auteur de La France juive qui, dans les colonnes de La Libre Parole, exalte la haine des Juifs. Il devra feindre, ruser, prendre des risques inouïs avant d’être mêlé à une affaire insensée autant qu’incroyable, l’assassinat d’Émile Zola, et de découvrir le secret de ses propres origines.

De la Commune de Paris à la Libération, un roman noir historique à la documentation impressionnante.
Palpitant.


Cherche midi, 14 janvier 2016
Tags : - -
Balade littéraire à partir de : Paris

ISBN 9782749135243
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 critiques de la blogosphère

du 20 janvier 2016

Dans ce roman noir et historique, Roger Martin applique comme à son habitude les principes de rigueur, de sérieux, de précision, de documentation exacte et vérifiable, une marque de fabrique.

Lire sur le blog

du 12 janvier 2016 😃😃😃

La "toile de fond" est historique, au plus près des réalités. Toutefois, connaissant bien les littératures policières, Roger Martin revendique plutôt le roman noir qu’un cours d’histoire.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

20 janvier 2016 : (LIVRE) La chronique de Gérard Collard - Il est des morts qu'il faut qu'on tue (connectez-vous à la chaine Youtube Griffenoiretv GérardCollard )

Il est des morts qu'il faut qu'on tue de Roger Martin aux éditions Cherche Midi À la fin du XIXe siècle... En ce temps-là, Paris est une guerre civile. En ce temps-là ...

Achetez vos livres sur le site de la librairie La griffe noire !

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

23 juillet 2012 : [du plus loin de l'oubli] (connectez-vous à la chaine Youtube Ina Culture )

2 janvier 1996 Depuis le bar-bibliothèque d'un hôtel de luxe de Paris, Olivier BARROT commente le livre de Patrick MODIANO "Du plus loin de l'oubli": il situe ...