Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature nord-américaine

Haute tension à Palmetto /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 1 site
Not so bad !
✓ 34 visites

Description

Haute tension à Palmetto

Après Le Bâtard, Belfond poursuit la redécouverte des premiers romans d’Erskine Caldwell, portraitiste hors pair des « pauvres Blancs », qui lui valurent d’être placé aux côtés de Faulkner et de Steinbeck parmi les maîtres du roman du sud américain.

« Dans ce gros village assoupi que l’on devine cuit et recuit au soleil, l’été, où les passions alanguies, sans prétexte, longtemps endormies, ont figé les êtres dans leur petite vie maniaque, mesquine, répétitive et exsangue, l’irruption de Vernona, splendide et libre, porte à chaud et à blanc les défauts et les vices de chacun. Les grotesques, les tarés, les innocents, les démunis, presque tous de cette maîtresse d’école rêvent de faire leur maîtresse. Dures, impitoyables, cyniques, douées pour le mal, ainsi se révèlent toutes les femmes du livre. Rusés, roués, butés, incrustés dans leurs frustrations, médiocres, ainsi se donnent à voir les hommes. »
Yves Berger


Belfond, 5 novembre 2015
Tags : -
Balade littéraire à partir de : Palmetto

ISBN 9782714460141
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 critique de la blogosphère

du 10 novembre 2015

S’il n’est pas le meilleur roman de Caldwell « haute tension à Palmetto » s’avère néanmoins être une plaisante comédie proposant une belle vue sur les mentalités arriérées du Sud dans les années 40.

Lire sur le blog