kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature française

Garde-corps : que dit le web du roman de Virginie Martin ?

Page créée le 29/08/2016 - mise à jour : 28/03/2017 à 21:00


L'appréciation est bonne sur le web littéraire.
Les internautes trouvent ce livre : #drôle #bien ficelé #violent #indispensable #féministe.

Mots pour mots : Un livre féministe (mais drôle), mené tambour battant (mais pas bâclé), un propos fort (mais pas ennuyeux), un point de vue affirmé qui porte et fait mouche.

Tableau de bord




6 occurrences sur le web



4ème de couv


Carnavet, début des années 1980.
Gabrielle Clair, à peine entrée dans l’adolescence, est violée par un élève de son collège. Dès lors, elle se forge un masque de fer pour transcender ce drame, et se jure de quitter cette province devenue trop étouffante.

Paris, fin des années 2000.
Gabrielle Clair, ministre, mène sa carrière avec talent. Brillante, elle passe sous les fourches caudines du pouvoir, affrontant la ­condescendance et le machisme ordinaire. Jusqu’au jour où son chemin recroise celui de son violeur…

Des pierres sèches du Vaucluse aux ors des palais de la République, on suit le parcours de ce personnage ambigu, dans un récit mêlant sexisme et politique. Qui domine ? Qui est dominé ? Tout ­n’est que rapport de force, et la morale n’est pas toujours au rendez-vous.

ISBN 9782373440737

Recherches associées


Carrousel