Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature nord-américaine

Frontier Hotel / Alan Watt < / >


Les indicateurs

Frontier Hotel, de édité par Le Masque le 1er juin 2017,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 2 sites .
Cette notice a été consultée par 100 visiteurs.

Description

Frontier Hotel
Titre original : Days are gone
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Claire Breton

Par l’auteur de Carmen (Nevada), lauréat du prix Initiales de l’association des libraires indépendants de France Mariée à Chick Wolfson, star du rock vieillissante, Alice décide d’abandonner sa vie dorée à San Francisco et cet homme qu’elle n’a jamais aimé. Alors qu’elle tente de rejoindre sa famille, elle est prise de court  : Chick a bloqué ses cartes de crédit. À sec, bientôt en panne d’essence, Alice finit par atterrir à Waiden, une petite ville sur la côté orégonaise, où tout le monde se connaît. Elle y rencontre Webb, vendeur de supérette taciturne récemment sorti de la prison et ostracisé par les gens du coin. Mais d’où vient ce mépris  ? Et quelles sont les vraies raisons de son incarcération  ? Leur attirance va les obliger à affronter un passé que tous deux cherchaient à laisser loin derrière eux. Notre identité repose sur nos secrets… y compris ceux que nous nous cachons à nous-mêmes. Frontier Hotel évoque tour à tour avec puissance le regret, le pardon et l’amour dans tout ce qu’il a d’imprévisible. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Claire Breton

ISBN 9782702445549

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 occurrences sur le web

La Croix du 2 août 2017 😃

Avec finesse, il évoque toutes sortes de problèmes de société auxquels les habitants sont confrontés et où la situation peut basculer sans crier gare.

Lire sur le blog

Sur mes brizées du 7 juillet 2017 😃

Chronique cinématographique (découpage rythmé en chapitres-séquences d’un film, du moins à mon regard et j’ai beaucoup aimé) et pénétrante (le plus du roman : on est dans la tête des personnages), « Frontier Hotel » sort des sentiers battus et nous mène où ne nous attendions pas.

Lire sur le blog