Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature francophone

Éparse / Lisa Balavoine < / >


Les indicateurs

Éparse, de édité par JC Lattès le 3 janvier 2018,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 12 sites + Youtube.
Cette notice a été consultée par 145 visiteurs.

Description

Éparse

À travers une série de fragments, Lisa Balavoine – la quarantaine, divorcée et mère imparfaite de trois enfants – fait le tour de son existence comme on fait le tour du propriétaire, et signe le roman espiègle et nostalgique de toute une génération.
Convoquant la mémoire de chansons, de films, d’événements emblématiques des années 80 à aujourd’hui, entremêlant souvenirs de jeunesse et instantanés de sa vie quotidienne, elle fait de son histoire intime un récit dans lequel chacun peut se reconnaître. Car les questions qu’elle pose (sur l’éternel recommencement de l’amour, sur les héritages et la transmission…) sont les nôtres. Car ses doutes, ses joies, ses peines fugaces ou durables, nous les connaissons. Car les inventaires audacieux qu’elle propose (description à la Perec d’un tiroir de salle de bain, arguments pour ou contre la vie de couple, liste de ses phobies, déclarations d’amour aux acteurs qu’elle a aimés…) nous renvoient à nos propres obsessions.
Telle est la prouesse de ce livre : à mesure que l’auteur rassemble les morceaux de son puzzle personnel et tente l’autopsie de la première moitié de sa vie, c’est le lecteur qui se redécouvre lui-même.

ISBN 9782709659840

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

12 occurrences sur le web

Le goût des livres du 4 juin 2018 😃

La narration apparaît d’abord brouillonne, avec de longues listes, suivies de phrases très courtes et d’extraits de chansons. Puis, on s’aperçoit que ce coté désordonné participe au charme de la lecture.

Lire sur le blog

T Livres ? T Arts ? du 20 mars 2018 😃😃

J’ai découvert avec "Eparse" la plume de Lisa BALAVOINE, je ne suis pas prête de l’oublier.

Lire sur le blog

Lecturissime du 2 mars 2018 😃

Elle nous offre un brin d’espoir, et pallie un instant à notre solitude existentielle. Et tout à coup, au détour d’une phrase, d’une pensée, le sens jaillit...

Lire sur le blog

Le boudoir de Nath du 18 février 2018 😃😃😃

Au fil des pages, Lisa Balavoine, avec un talent fou, m’a permis de comprendre que chacun assemble après tout comme il peut les morceaux du puzzle de sa vie.

Lire sur le blog

Les livres de Joëlle du 3 février 2018 😃😃😃

Un "objet littéraire non identifié", sorte d’OVNI littéraire qui fait un bien fou. Voici une auteur à l’avenir très prometteur.

Lire sur le blog

Les lectures du mouton du 31 janvier 2018 😃😃😃

Il est des romans que l’on ne peut pas chroniquer comme d’habitude, parce qu’ils sont à part. Éparse est un roman à part.

Lire sur le blog

Blablabla mia du 28 janvier 2018 😃

Dans ces instantanés de vie, Lisa Balavoine nous ouvre les portes de ses souvenirs d’enfance, de sa vie d’adulte/de fille/de mère chaotique, son manque cruel de confiance en soi, sa maladresse, ses illusions perdues, cette impression d’être une figurante et de perdre un temps précieux... mais aussi l’espoir et le renouveau.

Lire sur le blog

Chez Clarabel du 27 janvier 2018 😃😃

On se raccroche aux souvenirs, on se reconnaît et on s’y retrouve. C’est vraiment bien écrit, d’une fraîcheur et d’une authenticité très appréciables. Tout est dit. Ou presque.

Lire sur le blog

Psych3desLivres du 23 janvier 2018 😃

Phrases percutantes, drôles, attendrissantes, ne passez pas à côté de cette belle lecture, profondément humaine, intime, réaliste.

Lire sur le blog

Publik art du 12 janvier 2018 😃😃

’est tellement vrai que le lecteur se sent directement impliqué dans cet examen de conscience très particulier… Chacun piochera ce qui lui correspond au fil des pages…

Lire sur le blog

Petit carré jaune du 9 janvier 2018 😃

Sous ma main, mon ventre se gonflait, se dégonflait, soufflait, se crispait, respirait, s’étonnait de ressentir autant d’émotions, se couvrait de sensations qui nous laissent à plat, nous resserent les pores, nous épuisent.

Lire sur le blog

Bricabook du 3 janvier 2018 😃😃

La force de ce récit Éparse vient de ce regard sans fard et sans tabou que la narratrice pose sur elle.

Lire sur le blog