kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature roumaine

Enfants du diable : que dit le web du roman de Liliana Lazar ?

Page créée le 10/03/2016 - mise à jour : 21/05/2016 à 11:39


L'appréciation est bonne sur le web littéraire.
Les internautes trouvent ce livre : #sensible #percutant #étonnant #vibrant.

Sur la route de Jostein : A la fois un éclairage vibrant des méfaits de la dictature de Ceausescu et une histoire solide et sensible d’une femme au cœur de ces exactions, ce livre confirme le talent de Liliana Lazar.

Tableau de bord




4 occurrences sur le web



4ème de couv


Prigor, début des années 1980, un village isolé du nord de la Roumanie. C’est l’endroit que choisit une sage-femme pour s’installer avec son petit garçon de six ans. Disgracieuse, un physique robuste de paysanne, Elena Cosma est la nouvelle responsable du dispensaire. Mais qui est cet enfant à la beauté si singulière que la mère ne laisse jamais seul ? Les rumeurs les plus folles courent sur lui. Elena s’acquitte sans trop d’états d’âme de sa mission consistant à mettre en œuvre la politique nataliste de Ceau ?escu. Depuis que la contraception et l’avortement sont interdits, les abandons d’enfants se multiplient. Surnommés « enfants du diable », on les interne dans des orphelinats pareils à celui qui vient de se créer à Prigor, dans les murs de l’ancienne prison royale. Parmi les pensionnaires, des orphelins du village. Un d’entre eux connaît le secret d’Elena.

Liliana Lazar a grandi dans une forêt du nord de la Roumanie où son père était garde forestier. Après la chute de Ceau ?escu, elle s’installe en France. Si son imaginaire est roumain, sa langue d’écriture est le français. Son premier roman, Terre des affranchis (Gaïa, 2009), a été récompensé par une dizaine de prix, dont le prix des cinq continents de la Francophonie.

ISBN 9782021295399

Recherches associées


Carrousel