Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Récit
  3. > Littérature germanique

En route vers Okhotsk / Eleonore Frey

< / >

Les indicateurs

En route vers Okhotsk, de édité par Quidam le 2 février 2018,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 7 sites .
Cette notice a été consultée par 114 visiteurs.

Description

En route vers Okhotsk

« Loin d’ici, voilà mon but ! » écrivait Kafka.

Otto, le médecin qui a les pieds sur terre, planifie un voyage sur les traces d’un bonheur évanoui. Il rêve de nature et de grands espaces. Sophie, mère divorcée, imagine parfois trouver la liberté dans la toundra. Therese, déjà un peu hors d’elle, s’éparpille et se répand pour combler le vide qui se creuse dans son esprit. Toutes deux sont amoureuses de Robert, alias Mischa Perm, auteur d’En route vers Okhotsk. Robert semble tout droit sorti des romans d’Enrique Vila-Matas : il ne veut plus, ne peut plus écrire, sa Sibérie est intérieure.

Récit de voyageurs sans voyage, En route vers Okhotsk invite à renouer avec le monde et donne une belle légèreté à ce thème universel de la littérature qu’est la disparition de soi.

ISBN 9782374910741


Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

7 occurrences sur le web

Bonnes feuilles et mauvaise herbe du 7 mars 2018 😃😃

J’ai particulièrement apprécié le personnage de Otto, le médecin, qui organise son départ pour Okhotsk, après avoir acheté et lu le livre, faisant ressurgir ses rêves de jeunesse. Comme une certaine fidélité dû à soi-même.

Lire sur le blog

Charybde 27 du 15 février 2018 😃

Le voyage jouera jusqu’au bout de sa virtualité révélatrice, insinuant dans ces quotidiens à dérégler son poison vivace, tenace et peut-être bien paradoxalement salutaire.

Lire sur le blog

Mots pour mots du 8 février 2018 😃😃😃

Ce court roman est un régal dans lequel on se perd avec délices au fil des pérégrinations imaginaires de nos héros qui cherchent des réponses à la question même de leur existence.

Lire sur le blog

Viduite du 8 février 2018 😃😃

Avec une vraie finesse, Eleonore Frey n’insiste jamais sur cette incarnation parfaite de ce qu’est le roman : une utopie déceptive mais persistante.

Lire sur le blog

Le Temps du 3 février 2018 😃😃

Ouvrir En route vers Okhotsk, c’est un peu comme se retrouver subitement dans une pièce couverte de miroirs.

Lire sur le blog

Libération du 2 février 2018 😃

Le roman est très concret, chacun poursuit son chemin, accomplit sa tâche, s’échappe comme il peut.

Lire sur le blog

En lisant en voyageant du 2 février 2018 😃😃

J’ai pris un extrême plaisir à cette lecture, à découvrir une auteur inconnue, une écriture filée passant avec fluidité d’un personnage à l’autre, d’une réflexion intérieure à un dialogue et réciproquement, sans séparation et sans se perdre.

Lire sur le blog