Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Littérature indienne

Elle lui bâtira une ville / Raj Kamal Jha < / >


Les indicateurs

Elle lui bâtira une ville, de édité par Actes sud - Lettres indiennes - le 5 octobre 2016,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 3 sites .
Sélection :
Cette notice a été consultée par 23 visiteurs.

Description

Elle lui bâtira une ville
Titre original : She will build him a city
Traduit de l'anglais (Inde) par Éric Auzoux

Alors que la nuit tombe sur New City, une mère se remémore la séparation dramatique d’avec sa fille enfin retrouvée, mais qui semble brisée. Pendant ce temps, dans le dernier métro, un jeune homme rêve de meurtre. À un autre bout de la ville, un nouveau-né est déposé sur les marches d’un orphelinat par une femme qui se hâte de remonter dans le rickshaw qui l’a amenée.
Ce qu’ont en commun ces trois protagonistes, désignés sous l’appellation générique d’Homme, de Femme, d’Enfant, ne se révélera que progressivement. Car à ce trio viendront s’adjoindre une grande diversité de personnages : La Fille au Ballon (inspirée du film d’Albert Lamorisse), Bhow, la maternelle chienne des rues, une présentatrice vedette de la télévision, une ouvreuse de cinéma dotée de singuliers pouvoirs, et même un cafard en quête de réincarnation qui a élu domicile au fond d’une piscine.
Si la virée glaçante, mais non dénuée de tendresse, à laquelle nous convie le journaliste-écrivain mobilise toutes les ressources de la littérature et s’autorise même parfois à égratigner la syntaxe, ce n’est pas par goût de la démonstration, mais afin de donner à sa mise en garde le maximum de chances d’être entendue : une mégapole édifiée sur des blessures ouvertes ne peut que s’effondrer.

ISBN 9782330069070

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 occurrences sur le web

Télérama du 26 octobre 2016 😃😃

Prisonniers d’une mégalopole en ébullition, fragmentée, irrespirable, injuste, ses personnages trouvent le calme au fond d’eux, là où tout est possible, même que les chiennes pleurent, rient, parlent et volent.

Lire sur le blog

Quatre sans quatre du 16 octobre 2016

Chaque personnage est l’occasion d’une histoire, tragique et naviguant à la lisière du fantastique.

Lire sur le blog

Sur la route de Jostein du 15 octobre 2016 😃😃

Je ne serais peut-être pas allée naturellement vers ce genre de roman sans mon intérêt pour la littérature indienne. Et j’aurais raté une lecture qui se démarque largement dans mon programme de rentrée.

Lire sur le blog