Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature francophone

Coupable[s] / Samuel Sutra

< / >

Les indicateurs

Coupable[s], de édité par Flamant noir le 5 mars 2018,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 4 sites .
Lieu(x) de l'intrigue : Port-au-Prince
Cette notice a été consultée par 162 visiteurs.

Description

Coupable[s]

HAÏTI. 12 janvier 2010 – 16 h 50. Le pays est frappé par le plus meurtrier tremblement de terre de son histoire. Les dégâts sont considérables. Un groupe d’hommes profite des fonds humanitaires parvenant de tous les pays pour monter une mystérieuse affaire.
PARIS. Aujourd’hui. Une série de meurtres secoue la ville. Quatre personnes sont retrouvées sauvagement assassinées. Toutes sont liées à un projet baptisé « Kenscoff » . Un cinquième individu est recherché. Lui seul peut éclairer les enquêteurs,mais il semble être la prochaine victime… Pour prêter main-forte à la Brigade criminelle dans cette enquête singulière, un jeune policier rejoint l’équipe. Haïti, il connaît bien. Il y est né.

ISBN 9791093363431

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

4 occurrences sur le web

jack is back again du 9 avril 2018 😃😃

Formidable polar avec Haïti en toile de fond ou à l’avant-plan, Coupable(s) est un uppercut d’autant plus efficace qu’il s’appuie sur des faits avérés. J’en suis ressorti secoué, un peu groggy.

Lire sur le blog

Black novel 1 du 28 mars 2018 😃😃

Coupable et coupables ! Un roman à ne rater sous aucun prétexte !

Lire sur le blog

Le blog de Yv du 6 mars 2018 😃

Nouveauté Flamant noir et nouveauté Samuel Sutra l’auteur de l’excellente série avec Tonton mais aussi d’un très bon polar sur fond de jazz, Kind of black.

Lire sur le blog

Les Chroniques Acides De Lord Arsenik du 8 février 2018 😃😃

C’est le dixième roman des éditions Flamant Noir que je lis et je ne peux que m’incliner devant la qualité de leur catalogue, non seulement je n’ai jamais été déçu, mais j’ai même eu le droit à quelques belles claques dans la gueule.

Lire sur le blog