Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature polonaise

Converti à Jaffa / Marek Hłasko

< / >

Les indicateurs

Converti à Jaffa, de édité par Mirobole le 1er février 2018,
est peu apprécié par la blogosphère et en vue sur 4 sites .
Lieu(x) de l'intrigue : Tel Aviv-Jaffa
Cette notice a été consultée par 83 visiteurs.

Description

Converti à Jaffa

Dans l’Israël de la fin des années 1960, en pleine saison des pluies, deux escrocs désabusés survivent en échafaudant des arnaques au mariage : Robert invente des scénarios qui attendriront les femmes vieillissantes et les feront payer, Jacob jouera la comédie.Leur prochaine cible est un couple de Canadiens : un pasteur protestant et sa femme. Le pasteur, venu en Israël pour convertir des juifs au christianisme, s’apprête à rentrer bredouille dans son pays. L’échec de la mission qu’il s’était fixée le pousse à boire. Jacob prend le missionnaire en pitié et se fait passer pour un juif désirant recevoir le baptême... "Un écrivain autodidacte surdoué, un rebelle-né" (Roman Polanski). Marek Hłasko (1934-1969), écrivain polonais au destin brûlé passé à l’Ouest très jeune, opposant au régime communiste, est devenu une légende, comparé à Jack Kerouac pour son approche de la littérature et à James Dean pour son destin brûlé. Il est encore largement inédit en France.

ISBN 9782375610978

Wikipedia  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

4 occurrences sur le web

Quatre sans quatre du 12 février 2018 😃

Chez Hłasko, tout est en toc, mais tout est vrai, immédiatement identifiable dans chaque être humain rencontré. Il transcende ses personnages, les rend à la fois singuliers et archétypaux.

Lire sur le blog

Evadez-moi du 4 février 2018 😞

J’en attendais peut-être un peu trop, de ce roman. Et comme pour un film dont la bande annonce me montre les seules scènes drôles d’un film, je referme ce livre déçue de ne pas avoir accroché.

Lire sur le blog

Le blog de Yv du 3 février 2018

Malgré mes hésitations, j’ai suivi les tribulations des deux héros sans m’ennuyer mais sans doute sans tout comprendre. Pourtant, l’écriture est très accessible, familière, et le livre peu épais. Tout pour plaire quoi.

Lire sur le blog

Viduite du 2 février 2018 😃😃

Derrière tout ceci, derrière l’amusement et la fantaisie dont ne se départit jamais le récit, Hlasko sait (comme Ionesco et Beckett) que « sait que l’homme moderne ne supporte plus sa vie, et il le transporte dans un monde étrange. »

Lire sur le blog