kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature française

Confessions d’une cleptomane : que dit le web du roman de Florence Noiville ?

Page créée le 27/08/2018 - mise à jour : 28/03/2019 à 06:03


L'appréciation est très bonne sur le web littéraire.
Les internautes trouvent ce livre : #passionnant #romanesque #jouissif.

Les chroniques de Koryfée : Florence Noiville poursuit ici avec brio son exploration du psychisme humain à travers la plus romanesque des addictions : la kleptomanie. Le portrait d’une femme pour laquelle le vol est jouissif.

Tableau de bord




4 occurrences sur le web



4ème de couv


Pour Valentine de Lestrange, voler c’est jouer. Mais c’est surtout une manie incurable, peut-être héréditaire, qui lui procure des frissons autrement plus excitants que la vie bourgeoise ordinaire dans l’ombre de son mari ministre.Cleptomane, le mot même la ravit... Jusqu’au jour où, presque sans le vouloir, elle subtilise l’objet de trop. Celui qu’elle n’aurait jamais dû voir et qui va changer le cours de sa vie.Florence Noiville poursuit ici son exploration du psychisme humain à travers ses troubles et ses désordres. Après la psychose maniaco-dépressive dans La Donation, l’obsession amoureuse dans L’Attachement et l’érotomaniedans L’Illusion délirante d’ être aimé, elle éclaire la plus romanesque des addictions. Et livre un portrait d’héroïne hitchcockienne, diabolique et poignante.

ISBN 9782234081284

Recherches associées


Carrousel