kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays

Comment j’ai tué mon père

Que dit le web du roman de Sara Jaramillo Klinkert ?

Libération : Dès le début, le lecteur pense à l’Oubli que nous serons de Héctor Abad Faciolince, très beau et terrible livre sur l’assassinat de son père en 1990 à Medellin.
Page créée le 23/10/2022 - mise à jour le 28/11/2022 à 08:10

Tableau de bord




3 occurrences sur le web



4ème de couv


« Je ne savais pas qu’on tuerait mon père. Aucun enfant ne peut imaginer une chose pareille. Mais ça arrive. J’ai encore du mal à croire qu’à peine trente-cinq grammes d’acier et un gramme de poudre aient pu détruire une famille. Je l’atteste pourtant. Ils ont détruit la mienne. ».

À onze ans, Sara Jaramillo Klinkert perd son père, avocat colombien, assassiné par un tueur à gages. Rien ne sera plus jamais comme avant. La petite fille privilégiée, élevée par des parents aimants dans une somptueuse villa entourée de végétation luxuriante, est soudain obligée de quitter l’enfance.
Comment devenir adulte lorsque la violence a terrassé l’innocence ? Comment parler à sa mère, qui doit élever seule ses cinq enfants ?
Loin de la plainte et de la lamentation, l’autrice remonte le fleuve de ses souvenirs d’enfant pour affronter ses traumatismes et ceux de ses frères. Chapitre après chapitre lui revient l’odeur capiteuse du manguier qui trônait dans son jardin, le crépitement des galettes de maïs de sa mère, la cabane aux longues branches construite par son père, transformant le chagrin en force, la reconstruction et la résilience en un cri universel.

Porté par une langue à la fois sobre et sensuelle, Comment j’ai tué mon père se lit en un seul souffle et laisse le lecteur sans voix.

ISBN 9782234090521

Recherche associée


Carrousel