Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature grecque

Comment devenir propriétaire d’un supermarché sur une île déserte / Dimitris Sotakis < / >


Les indicateurs

Comment devenir propriétaire d’un supermarché sur une île déserte, de édité par Intervalles le 8 février 2017,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 3 sites .
Cette notice a été consultée par 79 visiteurs.

Description

Comment devenir propriétaire d'un supermarché sur une île déserte
Titre original : Ī istoría enós soúper márket Titre original : Η ιστορία ενός σούπερ μάρκετ
Traduit du grec par Françoise Bienfait

Un journaliste d’une petite ville de Nouvelle-Zélande fait naufrage et échoue sur une île déserte au milieu du Pacifique. Très vite, ce Robinson du xxie siècle voit dans cette péripétie l’occasion rêvée de donner libre cours à ses aspirations profondes. Mû autant par l’obsession de la réussite que par une naïveté à toute épreuve, déterminé à atteindre à tout prix le bonheur et la reconnaissance, il décide d’édifier... un supermarché. Une comédie désopilante sur les ambitions et les désirs ...au xxie siècle. Un roman sur la solitude, la vanité, et surtout sur les illusions après lesquelles nous courons tous.

ISBN 9782369560500

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 occurrences sur le web

Bibliobs du 28 mars 2017 😃

Sotakis, c’est Jules Verne au pays des têtes de gondole, et Daniel Defoe à l’ère du tout-marketing.

Lire sur le blog

Le blog de Yv du 2 mars 2017 😃

Globalement mon appréciation est positive parce que je trouve que l’auteur pousse son raisonnement au bout, jusqu’à l’absurde ; dans certains passages, on est carrément dans ce genre tant le propos devient irréel.

Lire sur le blog

Fattorius du 16 février 2017 😃😃

L’ambiance loufoque de "Comment devenir propriétaire d’un supermarché sur une île déserte" permet de faire passer quelques invraisemblances et approximations et donne à ce roman tous les attributs de l’absurde, le sourire en prime.

Lire sur le blog