Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature espagnole

Comme l’ombre qui s’en va /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 4 sites + 1 podcast
Appéciation : 3.75/5
✓ 102 visites

Description

Comme l'ombre qui s'en va

Le 4 avril 1968, James Earl Ray assassine Martin Luther King à Memphis et prend la fuite. Entre le 8 et le 17 mai de la même année, il se cache à Lisbonne où, en 2013, Antonio Muñoz Molina part sur ses traces et se remémore son premier voyage dans la capitale portugaise, alors qu’il essayait d’écrire son deuxième roman, L’Hiver à Lisbonne, une histoire d’amour sur fond de musique de jazz et de roman noir.

La fascinante reconstruction des jours de l’assassin croise alors le propre passé de l’auteur, et les deux récits alternent, avec Lisbonne pour épicentre. L’un, autobiographique, relate, sur un mode très personnel et intime, l’apprentissage de la vie et des mécanismes du roman ; l’autre, à la manière d’un thriller, témoigne de ce qu’est la création romanesque, quand, fondée sur le réel, elle va au-delà des faits pour pénétrer dans la conscience des personnages. Pour entrer dans le mystère de l’univers mental de l’assassin, Antonio Muñoz Molina imagine ses obsessions, assiste à ses déambulations nocturnes dans les bars et les hôtels de passe, le suit pas à pas aux États-Unis, au Canada, au Portugal, et revient à Memphis afin de comprendre pourquoi James Earl Ray, certain que l’on peut impunément tuer un Noir militant des droits civiques, appuie le canon de son fusil sur la fenêtre des toilettes d’une pension misérable et exécute Martin Luther King sur le balcon du Lorraine motel.


Seuil, 18 août 2016
Tags : - -  -  - 
Balade littéraire à partir de : Lisbonne

ISBN 9782021242676
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 critiques de la presse en ligne

du 4 septembre 2016 😃

Le récit de la cavale de l’homme qui a tué Martin Luther King. Etouffant.

Lire sur le blog

du 31 août 2016 😃😃

Retraçant la cavale hallucinée du meurtrier de Martin Luther King, l’auteur retrouve à Lisbonne les traces de sa propre jeunesse.

Lire sur le blog

du 17 août 2016 😃😃😃

Un volume mélancolique et musical au possible où l’on se laisse porter par un conteur de haute volée. En cette rentrée, il est donc vivement conseillé d’aller sans tarder naviguer entre Lisbonne et Memphis.

Lire sur le blog

1 critique de la blogosphère

du 28 septembre 2016 😃

On oubliera les guides de voyages, les bonnes adresses, les « plans internet » et autres lubies modernes pour voyager avec ce roman...

Lire sur le blog

1 podcast

Humeur vagabonde du 18 septembre 2016

Kathleen Evin reçoit le grand écrivain espagnol Antonio Muñoz Molina

Télécharger le fichier mp3 Site de l'émission

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

11 juillet 2016 : Comme l'ombre qui s'en va - Antonio Muñoz Molina [Rentrée Littéraire 2016] (connectez-vous à la chaine Youtube Editions du Seuil )

Le 4 avril 1968, James Earl Ray assassine Martin Luther King à Memphis et prend la fuite. Entre le 8 et le 17 mai de la même année, il se cache à Lisbonne où, ...

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

23 octobre 2015 : Antonio Muñoz Molina, escritor. Mirador de San Lorenzo, Úbeda. Jaén (connectez-vous à la chaine Youtube canalsurturismo )

Un viaje diferente, el mapa de Andalucía con videos espectaculares…. en nuestra Web!! http://canalandaluciaturismo.es Escritor español, Antonio Muñoz ...