Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature hongroise

Comme des rats morts / Benedek Totth

< / >

Les indicateurs

Comme des rats morts, de édité par Actes sud - Actes noirs - le 4 octobre 2017,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 5 sites .
Sélection : -
Sélection :
Cette notice a été consultée par 279 visiteurs.

Description

Comme des rats morts
Titre original : Holtverseny
Traduit du hongrois par Natalia Zaremba-Huzsvai et Charles Zaremba

Ils fréquentent le même lycée et partagent les mêmes passions : la natation, le sexe, la drogue, les jeux vidéo… Quand ils ne sont pas à la piscine en train de s’entraîner, ils picolent, fument joint sur joint, jouent à GTA, matent des pornos et cherchent à se faire sucer par les filles. Le problème des ados, c’est que ça s’emmerde vite, et des ados qui s’emmerdent, c’est jamais très loin de faire une connerie. C’est ce qui s’est passé ce soir-là. Ils avaient coché toutes les cases : une voiture « empruntée », l’aiguille dans le rouge au compteur, les pupilles bien dilatées. Résultat : un mort. À partir de là, tout s’enchaîne. Portrait désespérant de justesse des ados d’aujourd’hui, « Comme des rats morts » est un roman noir sombre et brillantissime. Une sorte de « Trainspotting » à la piscine. Un choc.

ISBN 9782330086787

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

5 occurrences sur le web

Shangols du 28 janvier 2018 😃😃

Pourtant jamais cynique, ce bouquin vous laisse une impression terrible, et on ne s’étonne plus que Totth ait traduit sans sa langue Easton Ellis ou Hunter Thompson.

Lire sur le blog

Quatre sans quatre du 20 décembre 2017 😃😃

Scènes très crues, racontées avec une telle distance planante que c’en est drôle parfois, Comme des rats morts est le bilan cruel de la jeunesse – pas seulement hongroise - accro à tout ce qui, chimiquement ou pas, met la réalité à distance.

Lire sur le blog

Action-suspens du 6 décembre 2017 😃

Même si la mort en fait partie, ce n’est pas strictement une intrigue criminelle. Un portrait sociétal qui répond plus exactement à l’esprit du roman noir.

Lire sur le blog

Actu du noir du 7 novembre 2017 😃

L’écriture est parfaite, elle colle au propos. Comme le personnage on ne ressent pas grand-chose, sinon un dégoût permanent et le vertige face à un tel vide.

Lire sur le blog

Nyctalopes du 2 octobre 2017 😃

Roman trash, roman choc mais exceptionnellement jubilatoire qui, au travers des délires d’un bande de petits salopards, sait aussi très bien montrer une facette dramatique de la démission parentale...

Lire sur le blog