Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature francophone

Classe dangeureuse /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 1 site
Appéciation : 3/5
✓ 12 visites

Description

Classe dangeureuse

Banlieue Sud, Eric, Nono, Bûche et Catman rêvent aux exploits de Mesrine et de Besse dans cette France de la fin des années Giscard, cette France qui “a peur” .

Avec ses potes, c’est les virées sur les Bleues aux moteurs kités, les Derbis qui s’arrachent sur le bitume de Rungis ou de Gentilly. Entre les sorties à la Foire de Trône qui virent souvent à la baston avec les teddy boys, rockers, fifties, cats,et autres Hell’s Angels, les vols et les cambriolages, la bande se prend à imaginer des exploits plus costauds. Mais avant de devenir des hommes, des vrais, il faut en passer par les bagarres avec les bandes rivales, avec l’apprentissage de la vie, et de la mort. Certains devront remiser les santiags et les blousons et mener la vie des “boulots”. D’autres prendront le chemin qui mène directement en Centrale ou au cimetière de Gentilly.

Patrick Grenier de Lassagne nous montre dans son roman que, déjà dans les années 70 exsitaient les bandes. Leurs préoccupations, entre flipper, baby foot, bagarres et fête foraine, ce sont les fringues, les bécanes, les disques de rock, et le vol pour se procurer ces marchandises. Leur attitude fait d’eux des rebelles sans cause. Transgressant et contestant l’autorité, mais aussi la loi, ils pensent s’affranchir, s’émanciper par l’accès à n’importe quel prix à la consommation. Consommation qui symbolise la libération de leur frustration, et incarne même pour eux une forme de liberté suprême.

Patrick Grenier de Lassagne est scénariste pour le cinéma et la télévision. Il a écrit le scénario de Zonzon, avec Djamel Debbouze. Il signe là son premier roman.


La manufacture de livres, 20 octobre 2016
Tags : - -

ISBN 9782358871402
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 critique de la blogosphère

du 6 décembre 2016 😃

Emporté par la verve, on plonge dans une époque, avec une certaine nostalgie, et l’on se remémore des tranches d’existence gravées dans nos consciences.

Lire sur le blog