Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Recueil de nouvelles
  3. > Littérature francophone

Cinq nouvelles ukrainiennes /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 1 site
Appéciation : 2/5
✓ 22 visites

Description

Cinq nouvelles ukrainiennes

« Serait-ce faire preuve de trop d’extravagance que de prôner plus de considération à l’égard des frontières ? Des frontières qui résistent, capables de nous rappeler singulièrement, à nous, l’existence de l’autre que soi ? Nous rappeler une certaine distinction. « Sans frontières, les anges, partout dans le monde, vieillissent mal. Je crois comprendre qu’ils s’en plaignent. Ils s’en remettent à l’humanité entière pour qu’elle leur restitue leur rôle, leur noble mission : une douce présence, vitale, à nos côtés. « À défaut, que leur restera-t-il ? Que nous restera-t-il ? « Un voyage dans l’obscurité de la nuit, qui n’aurait plus d’autre recours que de nous livrer à la folie de l’imagination pure. Qui tourne à vide, fatalement. N’offrant plus le moindre espoir d’un havre où pouvoir se réfugier, ni d’un foyer où savoir revenir. « Notre situation se révèle brusquement invivable. Rien ne semble plus devoir faire poids sur nos vies. Ni repères ni saisons. L’apesanteur, oui, est parfois douloureuse. « Fort heureusement il nous reste la musique. Non plus, peut-être, au seul sens de Nietzsche. Celle, au contraire, qui a pouvoir de séduire et d’attiser les mots. La musique comme rappel, comme éveil, exhortation, la musique comme invitation puissante à la parole pleine. » Plus de trente ans après avoir écrit les Cinq nouvelles italiennes – en 1983 (Éd. Bleu & Jaune, 2016), l’auteur nous livre ici, dans un esprit comparable, ces Cinq nouvelles ukrainiennes.


Bleu et jaune, 1er septembre 2016
Tags : -
Balade littéraire à partir de : Ukraine

ISBN 9791094936047
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 critique de la blogosphère

du 13 janvier 2017

Si Thierry Loisel offre ici à voir l’Ukraine, il m’y manque une certaine musicalité. Je l’ai seulement entendue de loin, tandis que je voulais qu’elle se fasse symphonie.

Lire sur le blog