Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Récit
  3. > Littérature francophone

Chez nous / Géraldine Kosiak

< / >

Les indicateurs

Chez nous, de édité par Grasset le 7 mars 2018,
est apprécié par la blogosphère en vue sur 1 site .
Cette notice a été consultée par 19 visiteurs.

Description

Chez nous

C’est un livre qui commence par « Chez nous » et qui continue par « Chez nous ». Tous ses paragraphes, pleins de poésie et d’humour, commencent en effet par ces mots. « Chez nous » ? Le chez nous d’une famille française avec des origines polonaises, établie dans la deuxième moitié du XXe siècle dans une province qui n’est pas.nommée et qui pourrait être chacune de nos régions. Elle est peuplée de gens, d’animaux, d’anecdotes et de rêves.« Chez nous, le rêve était notre seconde nature.  »« Chez nous, on ne se demandait jamais pourquoi c’était là et pas ailleurs. Pourquoi c’était comme ça et pas autrement.  »« Chez nous, rien ne ressemblait aux descriptions de Zola dans Germinal. L’ambiance était plus proche d’un mélange de la scène « il dort le gros con  ?  » dans le film Les tontons flingueurs et de celle du gigot dans Vincent, François, Paul et les autres.  »Au bout de cette anaphore à 345 temps émerge, non seulement un roman familial, mais le portrait d’une certaine France, rurale, périurbaine, toute en traditions orales, en secrets enfouis, en résignations, en espoirs, et en beautés quotidiennes. Dans ce texte en touches successives, des dessins qui font partie de la narration même viennent ajouter mystère et poésie. Un récit intime de mémoire collective dans la lignée du I remember de Joe Brainard (et de Je me souviens de Georges Perec). Profondément original, excessivement attachant, c’est un livre qui donne envie d’explorer son propre « Chez nous  ».

ISBN 9782246815167

1 occurrence sur le web

Cathulu du 3 avril 2018 😃

Portraits contrastés, sans idéalisation, qui parleront à chacun de nous sans pour autant exhaler de nostalgie. C’est toute une époque qui se donne à voir d’une manière impressionniste et très touchante.

Lire sur le blog