Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature francophone

Celle que vous croyez /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 17 sites
Appéciation : 3.41/5
✓ 157 visites

Description

Celle que vous croyez

Vous vous appelez Claire, vous avez quarante-huit ans, vous êtes professeur, divorcée. Pour surveiller Jo, votre amant volage, vous créez un faux profil Facebook : vous devenez une jeune femme brune de vingt-quatre ans, célibataire, et cette photo où vous êtes si belle n’est pas la vôtre, hélas. C’est pourtant de ce double fictif que Christophe – pseudo KissChris – va tomber amoureux.
En un vertigineux jeu de miroirs entre réel et virtuel, Camille Laurens raconte les dangereuses liaisons d’une femme qui ne veut pas renoncer au désir.


Gallimard, 1er janvier 2016
Tags : -  -  - 

ISBN 9782070143870
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 critiques de la presse en ligne

du 17 février 2016 😞

La culpabilisation de l’homme est une arme qui a le même âge que la guerre des sexes, à laquelle « Celle que vous croyez » contribue activement.

Lire sur le blog

du 15 janvier 2016

Cette histoire drôle est racontée par une dénommée Claire Millecam, personnage d’une grande classe, et d’un humour ravageur, mais qui n’a rien de comique.

Lire sur le blog

du 23 décembre 2015 😃😃

Un récit pourtant tortueux, entre perversités nourries de Choderlos de Laclos et mises en abyme puisées chez Borges et Pirandello.

Lire sur le blog

14 critiques de la blogosphère

du 25 août 2016 😃😃

Un roman qui mériterait une deuxième lecture afin de la savourer pleinement.

Lire sur le blog

du 27 juillet 2016 😃😃

Jamais Camille Laurens ne se répète, toujours elle surprend.

Lire sur le blog

du 18 juin 2016 😃😃

Avec ce nouveau roman, Camille Laurens frappe fort, à la fois par le thème choisi et par la construction.

Lire sur le blog

du 13 mai 2016

Pas sûr cependant que son écriture m’agrée toujours, trop ’fabriqué’ parfois.

Lire sur le blog

du 25 février 2016 😃😃

Dans un style très maitrisé, un langage ciselé, Camille Laurence nous offre une très fine et très pertinente réflexion sur la manipulation, les faux-semblants à l’heure du virtuel et des réseaux sociaux.

Lire sur le blog

du 23 février 2016 😃😃

Un texte poymorphe, "palimpseste" dans cette singularité à explorer le territoire du jeu littéraire avec la mort réelle ou non, l’humour dans la gravité et l’enquête.

Lire sur le blog

du 20 février 2016 😃😃

J’ai aimé ce jeu pervers, trouble, le ton ironique, les réparties quelques fois cruelles, une écriture douce-amère où le jeu de mots peut être saignant « Enseignante ? En saignant aussi, quelquefois. »

Lire sur le blog

du 17 février 2016 😃😃😃

Camille Laurens,en virtuose de la langue, multiplie les récits, comme les multiples facettes d’un miroir éclaté.

Lire sur le blog

du 12 février 2016 😃

C’est direct, parfois cru, facétieux et très maîtrisé. Outre la magnifique démonstration de l’écrivain sur son art, il y a des pages superbes sur l’écriture, le désir d’écrire qui se mêle au désir tout court.

Lire sur le blog

du 11 février 2016 😞

Laurens voudrait écrire LE roman sur Facebook, l’identité, le brouillage des identités et des langues, etc., mais elle n’aboutit qu’à un énième roman à petits bras. Même pas mauvais, quelconque.

Lire sur le blog

du 4 février 2016 😃😃😃

Camille Laurens se joue ici des codes du genre et nous livre un roman brillant, plein d’énergie et de surprises... J’avais beaucoup d’a priori sur cette auteure, ils ont été pulvérisés par cette première lecture !

Lire sur le blog

du 3 février 2016 😃😃

En filigrane il s’agit aussi de parler du vieillissement, du regard des hommes, du désir toujours présent, et de l’envie forte et entière de rester vivante.

Lire sur le blog

du 1er février 2016 😃😃

L’exercice est brillant, l’auteur nous ballote d’un côté puis d’un autre, parsème même son récit d’histoires drôles, nous manipule à loisir, nous fait perdre le fil de l’histoire. C’est très déroutant.

Lire sur le blog

du 5 janvier 2016 😃

C’est très prenant, surprenant, empli de culture et d’érudition et difficile de ne pas être d’accord avec le constat amer relatif au vieillissement féminin – ou plus exactement à la façon dont il est perçu par notre société.

Lire sur le blog
Insérer cette revue du web sur votre blog grâce au code suivant

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

24 janvier 2016 : Camille Laurens - On n'est pas couché 23 janvier 2016 #ONPC (connectez-vous à la chaine Youtube On n'est pas couché )

Camille Laurens est venue faire la promotion de son livre "Celle que vous croyez" On n'est pas couché 23 janvier 2016 Laurent Ruquier avec Léa Salamé ...

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

3 février 2016 : Camille Laurens publie "Celle que vous croyez" - Entrée libre (connectez-vous à la chaine Youtube Entrée libre )

L'écrivaine publie "Celle que vous croyez" et livre à Entrée Libre son procédé d'écriture. L'ex professeur de lettres a commencé par écrire des polars, avant de ...