Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir

Cavalier seul / &

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 1 site
Appéciation : 3/5
✓ 126 visites

Description

Cavalier seul

« Quand tu cours, tu n’es plus tout à fait toi-même, ou alors tu le deviens. »

1985. Par un soir d’hiver, la femme de Serge Ourozewski, gynécologue réputé, meurt en couches. Rongé par la culpabilité, Ourozewski part s’isoler dans la forêt de Saoû avec son fils Rémi, âgé de huit ans. Dans ce monde clos, Ourozewski bascule dans la folie.

2014. Baptiste, un étudiant en médecine, participe à une épreuve d’Ultra-Trail dans le Vercors. Il termine deuxième derrière une mystérieuse jeune femme, Marion, qui disparaît sitôt la ligne d’arrivée franchie.

2015. Baptiste prend sa revanche et remporte la course. Après une nuit passée ensemble, Marion disparaît de nouveau en lui donnant rendez-vous l’année suivante. Mais Baptiste ne parvient pas à l’oublier. Il s’installe à Die dans l’espoir de la retrouver. Un jour il découvre les reliefs abrupts de la Forêt de Saoû. Il y rencontre un coureur solitaire. Un homme à la vélocité exceptionnelle.

En poursuivant Marion, Baptiste découvre peu à peu le terrible secret qui la lie à Rémi. La vérité surgira-t-elle au bout du chemin ?

Cavalier seul est un des premiers romans à évoquer le milieu de l’ultra-trail. Au bord du vide, sous un soleil de plomb ou sous la neige, dans l’extase ou bien dans la souffrance, les personnages n’ont de cesse d’avancer. Qu’il s’agisse d’une épreuve pour Baptiste, de la poursuite un rêve pour Marion, ou d’un châtiment pour Rémi, la course est ce qui les maintient debout.

Cavalier Seul est le deuxième roman de Fred Gevart, après Bois paru aux éditions Ecorce en 2010. Les personnages courent mais ils marquent aussi des pauses. L’écriture s’accorde à ces différents tempos, quitte à intensifier le rythme du lecteur au fil des chapitres, puis à marquer des trêves. Les personnages courent après eux-mêmes, ou après leur ombre, mais certains traquent avant tout des réponses à leurs questions dans cette intrigue aux chapitres tantôt longs, tantôt courts, selon le souffle disponible.

Fred Gevart est un coureur assidu. Ces différentes disciplines se trouvent simultanément injectées dans ce roman. Sa thématique centrale, pourrait-on dire, sort des sentiers battus. Des dizaines de kilomètres à parcourir dans la Drôme. C’est abrupte. C’est rythmé. L’écriture vient des tripes.


La manufacture de livres, 2 mai 2016
Tags :  - 

ISBN 9782358871273
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 critique de la blogosphère

du 4 mai 2016 😃

Jouissance de lecture sur un pan du roman noir peu , voire pas, empruntée, on en ressort ébloui le regard tourné vers l’adret et mélancolique quand celui-ci diverge vers l’ubac.

Lire sur le blog