Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature russe

Camp des gitans / Vladimir Lortchenkov < / >


Les indicateurs

Camp des gitans, de édité par Mirobole - Horizons pourpres - le 3 septembre 2015,
est peu apprécié par la blogosphère et en vue sur 2 sites .
Sélection :
Tag :  
Lieu : Moldavie
Cette notice a été consultée par 57 visiteurs.

Description

Camp des gitans
Titre original : Tabor uhodit Titre original : Табор уходит
Traduit du russe par Raphaëlle Pache

Loufoque, grinçant, acide, voici le tableau d’un pays en plein chaos dans un monde à la dérive.
À l’Assemblée générale des Nations Unies, un terroriste moldave prend en otages tous les grands de ce monde, d’Obama ) Poutine, en passant par Merkel, Berlusconi et Sarkozy. Ses revendications stupéfient la planète.
Pendant ce temps, en Moldavie, entre incurie, corruption et culte aveugle de l’Union européenne, le pays a sombré dans l’anarchie, la capitale Chisinau est envahie par des hordes d’enfants abandonnés et une étrange religion se répand : les Moldaves seraient le Peuple élu, le nouvel Israël, qui réclame une Terre promise au bord de la Méditerranée... L’ONU va devoir agir, sans quoi, adieu les otages !
Découvrez dans ce roman à l’écriture étourdissante comment les Moldaves marchandent avec Dieu, ou pourquoi le major Plechka, maton filou, oblige ses prisonniers à écouter en boucle les trésors de la poésie nationale...

ISBN 9791092145458

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 occurrences sur le web

Cinéphile m\’était conté ... du 11 septembre 2015

Camp de gitans est certainement trop long et répétitif et se complait parfois dans des excès qui confinent à l’hystérie. Il n’en est pas moins un cri d’amour déchirant à une contrée en voie de perdition...

Lire sur le blog

Encore du noir du 4 septembre 2015 😃

Loufoque mais aussi extrêmement acerbe, Camp de gitans peut se lire comme un cri d’amour de Lortchenkov pour son pays.

Lire sur le blog